9 déc. 2016

[CR] Marathon de Sully en relai à 3

http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.com/2016/12/cr-marathon-de-sully-en-relai-3.html


C'est pour moi la première fois que je tentais ce format de course, j'avais fait un marathon en relai à 2 (super souvenir de week end mais pas super souvenir de course) mais pas à 3.
Mais comme je prenais le dernier relai je vais d'abord laisser parler mes acolytes du jour:

Relai 1: 14.5km Johann
photo infosport-loiret
C'est la 1ère fois que je suis inscrit à une course avec autant de coureurs. Il fait froid et j'attends le départ avec impatience. J'ai de bonnes sensations depuis 1mois, aussi j'espère une moyenne de 11km/h sur mon relais de 14,5km. 3-2-1 le départ est donné. Je me retrouve dans le haut du peloton avec des gars (et des femmes) qui visent le podium. Je ne suis pas trop à ma place , je m'écarte pour laisser les costauds accélérer. Dès les premiers mètres, je ressens des douleurs aux tibias alors que je n'avais plus mal depuis des mois ( serait ce le stress de la course???). Je ralentis à une allure où j'ai moins mal et je rentre dans ma bulle. Je croise un nivernais, on discute un peu puis je pars à mon rythme. On est au 5ème km et mes douleurs passent. Je délaisse le 1er ravito, je verrai au suivant. Les km passent et je me sens de mieux en mieux. Au 2ème Ravito, je prends un gobelet d'eau, elle est glaciale. Je finis des 3derniers km à 12km/h voire plus et je passe le relais à Cyril après 1h16 de course et une moyenne de 11.5km/h. Je récupère ma médaille, enfile des vêtements chauds et on file attendre Cyril en encourageant les autres coureurs qui eux en sont à déjà à 30km. Cyril arrive beaucoup plus vite que prévu et c'est Marie qui part. On rejoint la ligne d'arrivée, on applaudit les finishers, on pense qu'il nous reste 10min avant l'arrivée de Marie et là, en tournant la tête, Marie passe devant nous et finit notre relais en 3h30 et en battant son record sur 11km 👍👍. J'ai passé un beau moment, une belle course solidaire, mes coéquipiers ont plus qu'assurés (je suis le seul à arriver dans le temps que je m'étais fixé, eux ont fait mieux). Je reviendrai...



Relai 2: 16.5km Cyril


photo infosport-loiret
Une fois de plus j'ai quitté le petit microcosme du raid pour participer à une course sur route. Après avoir déjà usé mes chaussures deux fois sur le semi marathon de Paris, sur le marathon du Mont St Michel ou plus récemment sur la Marvejol – Mende, j'ai cette fois ci participé à la formule relais du marathon de l'Espoir de Sully sur Loire qui s'est déroulé le 4 décembre dernier. Pas vraiment prévu au programme, cette épreuve à 3 ma permi de courir sous le nom des « Rando Runner » de Nevers. Une fois n'est pas coutume j'ai fait une petite infidélité à XTTR63.
Les taches étaient réparties de la manière suivante : Johann devait lancer le relais, jouer des coudes dans le peloton de départ et le mettre sur orbite sur les 14 premier kms , ensuite c'était à mon tour de maintenir l'allure sur les 16,5 kms suivant, tandis que Marie devait finir le travail et montrer que le travail doit commencer à payer ! Au final, le moins que l'on puissent dire c'est que mes deux fous furieux de coéquipiers ont parfaitement rempli leur part du contrat.A tel point qu'au moment de prendre mon relais je n'était pas vraiment prêt, attendant Yoyo un peu plus tard. Idem pour Marie que l'on a failli rater sous l'arche d'arrivée tellement elle a envoyé du pâté sur les bord de Loire. Y a pas de secret, il n'y a que le travail qui paye ! D'un point de vue un peu plus personnel, ça ne s'est pas trop mal passé. Peu habitué à ce genre d'épreuve ou il faut rester le plus constant possible dans l'effort, je me suis calé un rythme choisi un peu au hasard avec pour but de tenir le plus longtemps possible. Finalement j'ai réussi à maintenir une allure régulière d'un bout à l'autre de mon relais. Peut être que j'aurai pus prendre un tempo plus rapide… et peut être que j'aurai explosé...ou pas...En tout cas je n'ai pas eu froid et j'ai bien transpiré malgré la température plus que fraîche et le brouillard de cette journée, donc c'est que je ne devais pas être si en sous régime que ça ! Au niveau du parcours je n'ai pas été trop dépaysé, la course se déroulant à moins de 30 minutes de là ou j'ai grandi.

Je profite aussi de l'occasion pour passer un petit coucou aux personnes de « courir le monde » avec qui nous avons passé un très agréable moment la veille de la course. Des gens aux palmarès et au calendrier démentiel, ça fait rêver !
photo infosport-loiret
Relai 3 : 11.3km Me
 Le week end marathon commence d'abord avec une Pasta Party grand luxe avec quelques coureurs de "Courir le monde", que de marathons courus autour de cette table...On se sent tout petit, j'écoute avec intérêts toutes les anecdotes et me dit que quand je serais grande j'aimerai leur ressembler un peu! (bon je suis repartie avec quelques nombreuses idées pour 2017, mais non je n'irai pas courir 3 marathons en 3 jours!)
photo CLM

Dimanche matin le réveil sonne aux aurores, direction Sully sur Loire aucun soucis pour se garer, le parking est immense et on retrouve assez vite Johann et Laurent (qui court le marathon en solo) on récupère goodies et dossards et direction la ligne de départ, la température est négative mais l'ambiance réchauffe tout le monde! Je retrouve les CLM le temps de quelques encouragements et d'une petite photo, un petit échange de montre avec Cohen qui a oublié son chargeur (et j'ai toujours une montre de secours, au cas où) et c'est parti!
photo CLM

Nous partons en voiture vers le point de relai entre Johann et Cyril, il reste quelques minutes, les premiers coureurs arrivent il y a une super ambiance dans ce petit village, le relai se passe sans encombres, et direction Lion en Sullias pour mon départ...(pour le reste entre ces points vous venez de le lire!)
On attend (un peu frigorifiés) Laurent du côté des solo pour l'encourager et faire quelques photos, et c'est Cyril qui débarque côté relai....Je ne suis pas du tout prête à partir! Je lance ma montre qui me crie dès le départ "batterie faible"....tu parles d'une montre de secours!
photo infosport-loiret

Pas grave le principal est de relier l'arrivée!
Malgré mon départ impromptu et ce petit souci technologique, je sens que les jambes répondent bien, tu m'étonnes elles ont tellement froid que courir leur fait du bien!
toute ma partie se fait côté Loire, on longe le lit du fleuve en étant sur une digue, le tracé me rappelle certains passages du marathon du mont st Michel...
Au fur et à mesure des kilomètres le brouillard se dissipe et le soleil se lève et je commence à avoir très chaud! J'avais prévu d'enlever mon sweat avant de partir mais dans la précipitation je suis partie avec...Environ à mi parcours, j'enlève quand même buff et gants qui me tiennent trop chaud!
je me donne pour objectif de passer les 10km sous les 1h de course, et ma montre craque définitivement et s’éteint juste après bippé le 9ème (en 49min) je sais qu'après ce passage je n'ai pas ralenti et que mon record sur 10km est tombé...dommage rien ne l'atteste...j'arrive devant le château, un dernier demi tour, l'arche d'arrivée, mes coéquipiers ne m'attendait pas si tôt! 3h29min35s sur le grand écran rouge! fière de moi et de mon équipe!
photo infosport-loiret

On termine à 25 secondes du podium mixte à 3 une jolie médaille en chocolat! Dites les gars on recommence l'année prochaine??

NB: après quelques calculs savants j'ai couru mes 11.37km en 1h02m48s la course la plus rapide de ma vie!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire