1 juin 2015

Marathon de la baie du Mont St Michel: un premier marathon!

http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.com/2015/06/compte-rendu-marathon-de-la-baie-du.html

Je vais commencer par vous spoiler la fin mais: JE SUIS MARATHONIENNE!

Voilà mon CR est terminé...

Ah Ah les petits coquins vous avez cliqué sur "lire la suite" (où vous êtes directement arrivés sur la page...) Alors je vous raconte?

Ce marathon c'est une matinée de course mais c'est aussi 18 semaines de préparation, plus de 700km parcourus pour en arriver là, alors j'ai du mal à poser mes mots sur toute cette aventure... Pas la peine de revenir sur toutes les heures d'entrainement vous avez pu les suivre dans mon carnet d'entrainement  toutes les semaines ou via mon compte Instagram où je vous inondais de photos incrémentées de mes petits kilomètres.
Donc nous voilà à St Malo en ce samedi après midi sous un soleil inespéré, en croisant les doigts pour qu'il reste jusqu'au lendemain.

Nous récupérons nos sésames dossards, Cyril ayant décidé en dernière minute de courir avec moi.

 Retour sur Cancale dans notre logement chez l'habitant tout près de la ligne de départ.
jolie maison où nous avons logé




Le repas d'avant course ne fut pas très académique mais venir en Bretagne et ne manger ni fruits de mer ni caramel au beurre salé c'était trop dur pour moi!


La nuit d'avant course j'ai étonnamment bien dormi même si vers 4h30, je suis parfaitement réveillée.
5h11 c'est l'heure de partir même si la ligne de départ est toute proche du lieu où nous dormons, il nous faut prendre la voiture pour la  déposer à quelques kilomètres de l'arrivée et prendre un bus qui nous ramène au départ; première constatation: il pleut...c'était prévu mais ça met quand même un coup au moral.

On profite du bus pour petit déjeuner un peu (pain d'épices pour ma part) et dormir quelques minutes. Arrivés sur place, la foule n'est pas encore là, il est 7h00, les camions attendent les consignes mais vu le temps on attendra un peu pour se déshabiller. Question tenue j'ai opté pour l'option 1 mais avec l'imper de l'option 2 et avec le recul c'était le choix idéal.

On retrouve assez vite Gwen, prête à tout cartonner sur ce marathon, on croise aussi rapidement Mike mais il est déjà l'heure de quitter nos affaires chaude et de rentrer dans les sas.
Comment ça j'ai l'air frigorifiée??

Les sas ne sont pas définis donc c'est un peu de la "v'la-com-j'te-pouss" et nous essayons de nous frayer un chemin parmi la foule compacte pour se placer en fin de peloton solo. D'après le speaker nous sommes 5000 à prendre le départ (en comptant les solos et les premiers relayeurs du duo)

8h30 les fauves sont lâchés au son du biniou, les 2 premiers kilomètres sont en faux plat montant après ce ne sera que du plat, je suis dans mon rythme, tout est OK, ça bouchonne un peu par endroit mais tout le monde garde son calme et par miracle il ne pleut plus, serons nous tranquille jusqu'à l'arrivée?

A partir du km5 nous rejoignons la côte, la vue est bouchée par les nuages dommage...
Km10, 1h03, pile dans la cible, j'ai les jambes, tout va bien, je suis tout simplement contente d'être là, je quitte mon imper, il ne fait vraiment pas froid!


km20, 2h06, quelle régularité! tout est toujours OK, je passe le semi en 2h14, un petit ralentissement dû à la zone de relais des duo. Je rêve secrètement d'un négative split (deuxième semi plus rapide que le premier pour les non coureurs ;) ) ça aurait de la gueule quand même...

La pluie refait son apparition, elle ne nous quittera plus jusqu'à la fin et avec le vent qui souffle bien fort, je suis bien contente de pouvoir remettre mon imper! Les jambes suivent, tout va bien et km 27.5 (oui c'est précis) BANG le mur de plein fouet! J'en avais entendu parlé de ce fameux mur du 30ème mais le mien a été vicieux et il est arrivé en avance! Pour vous donner une idée c'était exactement comme la photo prise la veille:
Le mur du 30ème?

A partir de ce moment je me force à "courir" 2.5km a un rythme inférieur à celui prévu mais j'avance, et je marche un peu tous les 2.5km.
De dos on voit pas que je râle!
Au 35ème km, Cyril me fait comprendre que c'est mon alimentation qui cloche, il me "force" à boire un peu de boisson énergétique pour essayer de relancer la machine, je ne peux pas laisser tomber maintenant, mais je vois les minutes qui défilent beaucoup plus vite que je ne cours, et les postes d'abandon qui se succèdent. Le mental n'y est plus alors que c'est là qu'il devrait me pousser à me bouger un peu les fesses...
LA phrase du jour
*J'ai plus de jus
*T'as du gras?
*oui ça j'en ai
*Si t'as du gras, t'as du jus!
A partir du 36ème, ça va mieux (boisson miracle ou volonté de finir quand même, je ne sais pas). Je marche toujours tous les 2.5km mais le rythme de course est un peu meilleur.
C'est parti pour la dernière ligne droite de 2.195km avant d'arriver face à ce fameux Mont Saint Michel qui reste quand même super loin, je suis un peu déçue)

On passe le Km41 et là Aïeeeee des crampes, non pas dans les pieds ni dans les jambes mais.....dans les côtes... c'est la première fois que ça m'arrive mais c'est hyper douloureux...
Mais non je ne marcherais pas maintenant!!!!
Purée de patate * je la veux cette arrivée (*expression copyright à Gwen) et la voilà l'arche est là, le tapis rouge, le speaker, le chrono...tout s'arrête...c'est fait!

Je suis Marathonienne (oui ça vaut bien une majuscule) un trop plein d'émotions me submerge, non vous ne verrez pas la photo ^^ , je récupère la médaille tant espérée et nous retrouvons Gwen ( lien de son CR) pour attendre Olivia et Marvin (CR à suivre aussi!)


Le retour se fait dans la bonne humeur, quelle idée d'aller garer les bus à plusieurs kilomètres de l'arrivée (au moins piouffff 1.5km sont fous!).

Voilà c'est fait, à bientôt pour de nouvelles aventures!

PS: Le chrono et le classement on s'en fiche un peu non?
Et puis j'avais 2 objectifs principaux
*Finir le marathon: ça c'est fait!
*Si possible en moins de 5h c'est fait aussi

Donc contrat rempli!

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 commentaires:

  1. Bravo Mary ! Je suis admirative. Quel courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! un grain de folie plus que du courage! ^^

      Supprimer
  2. Juste magnihique !
    Bravo miss. ��

    RépondreSupprimer
  3. Bravo félicitations ... Admiratif également ... :)

    RépondreSupprimer
  4. arghhh et le chrono alors, on n'y a pas droit? pourtant tu as de quoi en être fière j'imagine et ça mériterait bien qu'il soit affiché tout en gros ici et partout ailleurs sur la toile, ça rabattrait le caquet à ceux qui te disaient que tu ne finirais pas ...quoi qu'il en soit, bravo ma belle, te voilà marathonienne, je suis heureuse pour toi!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!! pour le chrono.....tu sais :) j'ai hate de suivre ta prépa maintenant,

      Supprimer
  5. Toutes mes félicitations ! 18 semaines et 42,195 km d'efforts parfaitement gérés, te voilà à présent membre de la communauté des marathoniens. Tu peux être très fière de toi :)
    J'espère pouvoir faire aussi bien d'ici deux ou trois ans 8)
    Bonne recuperation !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et bon courage pour ta future prepa!

      Supprimer
  6. Bravo ! Tu l'as terminé et c'est le plus important, tu peux être fière de toi

    RépondreSupprimer
  7. Yes ! Le pied que ça doit être (me suis pas encore lancée le défi du marathon) mais le finir en moins de 5h, c'est top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! c'est une émotion vraiment particulière, mais j'ai hate de recommencer!

      Supprimer
  8. Felicitations surout vu les conditions , ça me donne encore plus envie de tenter ma chance dans les années à venir.
    Et puis on peut faire un nouveau dicton : marathon pluvieux marathon heureux ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! je rajouterais même marathon venteux, marathon joyeux!

      Supprimer
  9. Bravo. Toutes mes félicitations.
    Le marathon est une petite bête bien difficile à amadouer. Seuls ceux qui l'ont fait peuvent le savoir.

    J'ai souri à ton passage sur le gras. Il faudra que je me le ressorte de temps en temps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!
      La phrase du gras est sorti comme ça sur le moment mais je pense que je vais la garder pour tous les coups durs!

      Supprimer
  10. Un grand bravo ! Je lis vos CR avec délectation, le tien d'autant plus puisque je me lancerai l'année prochaine pour mon premier marathon également au Mont-St-Michel. A moins que je me décide avant car depuis le MDP, j'y pense encore plus, vous me faites rêver et me dis "pourquoi pas plus tôt finalement ?". Bonne récup à toi et encore bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      J'ai cru lire qu'on te verrais peut être à la rochelle?? je vais surement me laisser tenter aussi :)

      Supprimer
  11. BRAVO Marie !! Etre Marathonienne, c'est quelque chose et tu peux en être fière !!
    J'ai ressenti les mêmes sensations que toi il y a qq semaines pour mon 1er à Paris ... c'est dingue de lire ton CR et de s'y revoir ... ça m'émeut encore :-)
    Bonne recup maintenant ... et pense au prochain, c'est que du bonheur quand on y pense !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!!! à J+3 je réalise enfin ce que je viens de faire! et je revis les émotions un peu différemment, je suis fière de ce que j'ai fait, mais j'ai mis quelques jours à le comprendre! ^^

      Supprimer
  12. bravo Marie nous venons enfin de pouvoir lire ton récit jour plus 2 félicitations un gros bisous des Trucidiens en vacances en Thailande .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! Profitez bien du soleil! Vous nous manquez bisous

      Supprimer
  13. Bravo !
    Je lis souvent tes CR, sachant que j'ai a peu de choses près le même niveau que toi. J'ai juste eu une stratégie plus prudente : premier semi en 2h20 (plus de 10' de plus que mon PR), le mur a commencé à 35, mais je l'ai vraiment senti à 38km pour un final en 4h37...
    Le chrono on s'en fiche dans l'absolu, mais ça peut permettre à des gens de niveau comparable de se faire une idée (mais choix perso de le mettre ou pas :) )
    Encore bravo, et surtout bon courage pour la récup !

    RépondreSupprimer
  14. Bravo Marie après tant d'entraînement une peur de je n'ai jamais couru cette distance en entraînements. Je suis super contente pour toi franchement félicitations. Tu y es arrivé et en moins de 5h :) tu as gérer. Récupère bien :)

    RépondreSupprimer
  15. Et bien pour quelqu'un qui n'avait pas le mental, tu es tout de même finisher hein !!!
    Je te dis un énorme bravo pour ce tout premier marathon Marie!
    2 objectifs remplis donc parfait !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! Maintenant il va falloir persévérer pour progresser!

      Supprimer
  16. pas d'autres mots que BRAVO !!! alors on y prend goût ? à quand le prochain ? grosses bises à toi pour ta récup .... ah c'est énorme !!! aussi beaucoup d'émotions à lire ton récit ;) ça a dû t'aider d'avoir ton mari côté de toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!!!
      j'avais dit un par an pas plus....mais ...je suis deja en train de voir pour faire celui de la rochelle en novembre :)

      Supprimer
  17. Je suis en train de planifier mon premier marathon qui aura lieu en 2017 (oui oui je suis en avance!), et celui du Mont Saint Michel me fait de l'œil depuis quelques temps... Merci pour ton récit qui me donne encore plus envie de l'accomplir!

    RépondreSupprimer