6 nov. 2014

Mizuno Wave Prophecy 3





Mon histoire d'amour avec les chaussures de sport continue!
Aujourd'hui je vais vous parler des Mizuno Wave Prohecy 3, je les avait repéré au salon de l'Ultra trail à Chamonix en août dernier et j'en avait un peu discuté ce jour là avec Antoine De Wilde, athlète Mizuno et nivernais de surcroit, il ne m'en fallait pas plus pour me convaincre de les essayer!

La marque: (source site Mizuno)
Depuis plus d’un siècle, Mizuno est le leader du marché japonais des articles de sport. Mizuno compte parmi les marques de sport les plus réputées au monde et c’est une marque reconnue pour la très haute qualité de ses produits. Ses équipements couvrent presque toutes les disciplines sportives imaginables.Depuis sa fondation en 1906, Mizuno a établi de nombreux partenariats avec divers athlètes internationaux et un grand nombre d’événements sportifs mondiaux, notamment les Jeux Olympiques. Mizuno encourage en permanence les gens à prendre soin de leur santé grâce au sport et souhaite voir se développer toutes les disciplines sportives, tant au niveau amateur que professionnel. Au sein de son secteur d’activité, Mizuno montre également la voie à suivre en matière de protection de l’environnement. Par ailleurs, Mizuno ne cesse de servir la cause du sport et se soucie de transmettre cette passion dans le monde entier.

Le produit: 
  • Mizuno Wave Infinity : amorti et stabilité
  • U4IC : absorbe les chocs et dynamisme
  • X-10 : durabilité
  • Smooth Ride : souplesse
  • AirMesh : respirabilité
  • DynamotionFit : maintien et confort

Mon avis:
Au niveau look: .....du jamais vu! Un couleur originale et plutôt sympa, le mesh est très fin mais il parait particulièrement solide. Le système de laçage est classique mais il tient bien, mais la vraie originalité vient de la semelle ajourée, qui promet un très bon amorti et qui garanti une meilleure absorption de l'onde de choc au moment de l'impact au sol.
On dirait des chaussures pour courir sur la lune, non? Dans la réalité, elles sont super confortables c'est sur! Un peu "dures" au premier enfilage mais on passe assez vite au dessus de ce problème. En course, on sent vraiment bien l'amorti et en accélérant un peu le retour dynamique est perceptible MAIS oui malheureusement il y a un mais (pour moi) je n'ai jamais eu mal aux pieds en courant avec (pas d'ampoules, pas de frottements etc etc...) mais dès que je m'arrête et que je les enlève, je ressens une vraie douleur aux niveaux des périostes (avant des tibias), j'ai très vite compris d'où venait mon soucis: j'ai l'habitude de courir avec des drops très faibles (différence de hauteur entre l'avant et l'arrière du pied) entre 0 et 5mm et ces baskets ont un drop de 12mm (quasiment des chaussures à talons pour moi^^) du coup ma foulée s'en trouve modifiée et mon corps compense en utilisant des muscles qui travaillent moins d'habitude. d'où cette douleur, enfin c'est ce que j'en ai conclu, si vous avez une autre explication je prends!

En attendant j'alterne entre faible drop et ces shoes pour ne pas me faire mal.
J'aimerai vraiment que cette paire m'accompagne sur mon futur 1er marathon (oui je vais vous saoûler avec ça!) car je les sens tout à fait adaptées sur cette distance!

Où les trouver? le prix? chez mes partenaires: 
Casal running: ici  199.5€ (oui ça pique!)
I-run: ici 200€ (en promo à 140€ encore pour quelques jours!)

Restez connectés je vous parlerais bientôt d'une autre paire de Mizuno un peu moins chères :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Ah ouais, elles ont l'air top dis donc !

    RépondreSupprimer
  2. perso je suis comme toi, je ne cours qu'en faible drop dès que ça remonte j'ai des douleurs...mais moi c'est plus au niveau de la malléole et de la fasciite plantaire ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton problème m'interesse ;) j'ai une collègue qui a mal à la malléole en courant ça pourrait venir des chaussures? elle court en kalenji

      Supprimer
  3. Bon mon commentaire a disparu, j'ai du fair eune fausse manip.
    Je disais donc que l'esthétisme de cette chaussure me plait mais elle plait moins à mon banquier donc je me rabat sur la Wave Rider 17 que je trouve vraiment top.
    Et du coup mon prochain marathon je porterais la Wave Rider 18 dont j'attend la sortie avec impatience!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ah mon futur test mizuno (qui devrait paraitre le 18 ou 19) est sur la wave rider 18 :)

      Supprimer
    2. J'adoooooore la 17, je risque de craquer pour la 18 pendant les soldes d'hiver si je prends pas des hoka ... donc j'attends avec impatience ce test ;)

      Supprimer
  4. Si le fait de passer à ces chaussures à fort drop modifie ta foulée et est douloureux, je ne comprends pas très bien pourquoi tu cherches absolument à continuer à les utiliser, et encore moins à les utiliser pour un futur marathon.
    Personnellement, je cours en fivefingers (je ne cherches pas à en faire l'apologie, chacun doit trouver ce qui lui convient, moi c'es ça) et quand je cours un marathon, ça ne me viendrait surtout pas à l'idée de revenir à mes anciennes asics avec un gros amorti et un drop élevé.
    Chacun doit trouver ce qui lui convient comme type de posture et comme type de chaussure mais j'ai reçu un conseil qui me semble plein de bon sens : "si tu te sens bien dans tes chaussures et que tu n'a pas de douleurs liées à la course, tu n'a pas besoin de changer de type de chaussure (mais tu peux quand même le faire pour voir, mais ça sera pas forcément mieux). Si tu as des douleurs et/ou des blessures liées à la course, peut-être que le type de chaussures que tu portes n'est pas adapté pour toi"
    Je rajouterais que quand tu augmentes la distance, les défauts que tu trouves à une paire de chaussure ne diminuent pas (bien au contraire, ils sont encore plus flagrants).
    Pourquoi ne pas rester sur des drops faibles si tu te sens bien comme ça ? J'ai vu par exemple que tu avais l'air d'aimer tes hoka si tu préfères rester avec un gros amorti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très intriguée par les five finger j'ai pas encore osé sauté le pas!
      Pour les mizuno, elles sont vraiment confortables donc je me disais que se serait un atout pour le marathon, j'aime beaucoup mes Hoka mais elles ne sont pas adaptées au dessus du semi donc j'ai peur de me "cramer" sur marathon avec.
      Bon j'ai encore du temps pour trouver LA chaussure idéale.
      En fait j'aime pas partir avec des idées négatives sur une chaussures, j'ai tendance à me dire que le problème vient de moi et que je dois pouvoir m'adapter pour être un maximum polyvalente.

      Supprimer
  5. Assez d'accord avec Virginie, surtout qu'il existe des paires à drop limité mais avec de l'amorti.
    En +, quand j'avais regardé ce modèle il y a en gros 2 ans, on m'avait dit clairement que c'était un modèle pour poids très lourds (genre + de 100kg), l'amorti n'est pas optimisé pour les poids moins lourds.
    Tu as deja testé un modèle hoka, t'en as pas trouvé un chez eux avec l'amorti qui te conviendrait pour un marathon ? parce que perso je pense regarder de ce coté là pour ma prochaine paire dédiée aux footings et sorties longues (pour les sorties pêchues je reste sur du + dynamique type glide boost adidas ou rider mizuno)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais pas pour les coureurs "lourds" on ne m'a rien dit quand je les ai prises...
      Pour Hoka effectivement mon modèle n'est pas adapté il faudrait que je vois les autres modèle ;)
      pour les sorties péchues j'aime bien mes glides boost aussi (et mes sketchers sur piste)

      Supprimer
  6. Sinon chez mizuno, je me demande si c'est pas le Enigma qui est conseillée, pour ceux qui cherchent un modèle vraiment amorti pour les sorties longues ... à vérifier quand même

    RépondreSupprimer
  7. Pour le 0 drop il faut courir avec Altra. Les chaussures sont vraiment top au niveau confort, sensations, stabilité..... Marie si tu veux faire un essai je peux te faire passer les coordonnées de la personne.

    RépondreSupprimer