25 juil. 2014

Portrait de Vanessa (le chat rose)


Aujourd'hui venez découvrir le portrait de Vanessa et au passage allez lire son super blog: le chat rose! J'aime beaucoup sa façon d'écrire! Un blog super frais et toujours optimiste!



*Pour commencer petite présentation rapide 
Je suis une toulousaine célibataire (selon l'humeur et la saison) de 26 ans, je suis une ancienne agent immobilier en pleine reconversion (encore tenue secrète, question de superstition).


*Quand as-tu commencé à courir ? 
Après l'été 2013, disons depuis septembre. C'est vraiment là que j'ai commencé à courir relativement régulièrement (plus d'une fois par mois pour déculpabiliser du Mc Do de la veille en tout cas) et que j'ai utilisé Runtastic (c'est un signe non ?).

*quelques compétitions à ton actif? 
Quelques 10km (les 10km du stade toulousain, la Valtoulousaine, la Launagu'etoile, le Trail Urbain Toulousain, la Corrida Pédestre de Toulouse), la Color Run de Paris, et le semi-marathon de Blagnac.

*Celle dont tu es la plus fière? 
Sans hésitation le semi-marathon, que j'ai réussi à terminer (pas sans peine ni sans ampoule ou autre mal de genou) après 6 mois de course.

*Une déception : les courses ne me décevant jamais, ne serait ce que pour l'ambiance qui y règne à chaque fois, ce qui me déçoit c'est avant tout moi. Et donc mes performances, notamment celle du trail urbain toulousain.

*Pour toi courir c’est : 
(je vais essayer de le faire en une seule phrase) un loisir devenu passion qui me permet d'être bien dans mon coeur, dans mon corps et dans ma tête. C'est ma piquouse d'endorphines et de bonheur à l'origine de superbes rencontres et de très beaux moments en solitaire ou à plusieurs. C'est ma bulle.

*Ton lieu idéal pour courir? 
Le bord de mer. Peu importe laquelle, s'il y a de l'eau salée et du sable fin ou des galets où terminer ma course ... Nice, Barcelone,  Biarritz, Vendres ! Mes runnings en redemandent.

*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs : 
c'est une phrase d'un mec en noir et blanc, écrivain et humoriste américain qui s'appelait Mark Twain. Il a dit : "ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait." Je ne sais pas qui "ils" sont ni ce qu'il ont fait, mais je me répète cette phrase quand je me dis que c'est impossible. Et comme à chaque fois je me prouve que non en effet, rien ne l'est ...

*Un(e) sportif(ve) que tu admires
mon grand-père maternel. Il a toujours gardé l'anonymat auprès du grand public alors son nom ne te (vous) dirait rien, mais il fait encore des sorties de 30km de vélo, des courses de luge, des concours de pétanque, des heures de marché tous les mardis matins et tout ça à presque 80 ans. Moi je le trouve magique !

*La course existante ou non qui te ferait rêver? 
Le marathon de New York. C'est une course que j'aimerais partager avec l'homme de ma vie, quand il aura décidé de se pointer.

*Un projet sportif pour la fin 2014 : 
le marathon de Toulouse en relais. On va courir à 4, pour un petit garçon qui suite à une maladie dégénérative est voué à devenir aveugle. Mais 2015 sera également chargée en émotions avec le Rallye des gazelles, un deuxième semi marathon et le marathon du Médoc (en solo mais en famille cette fois)

> un petit portrait chinois: Si tu étais: 
*un animal : un singe. Pour son esprit malin, et pouvoir bondir d'arbre en arbre, comme ça, easy !
*un accessoire de course à pied? Un dossard, pour être un joli souvenir de course à accrocher fièrement sur le frigo.
*une chanson : Que viva la vida de Daddy Yankee. Je ne m'en lasse pas et elle dégage tellement de bonne humeur qu'elle est un indispensable de ma playlist running.

*un livre : La tectonique des plaques de Margaux Motin. Un livre qui n'a rien à voir avec le running mais qui m'a aidée à passer avec humour et optimisme une période de ma vie pas très très sympa. 
*un objet : un téléphone portable, pour pouvoir tout faire, tout voir, tout savoir. Et puis, il paraît que je ne lâche jamais le mien... 
*un film : Étreintes brisées d'Almodovar. Parce que je n'ai jamais été aussi frustrée qu'à la fin de ce film. Alors je voudrais l'être pour connaître la suite.
*un lieu : Une plage. Parce qu'il n'y a pas d'endroit plus beau où vivre des moments aussi bien sportifs que romantiques, zen ou festifs, entre amis, en famille ou en amoureux, en été comme en hiver.
* un plat : une brochette. Pour faire le bonheur des gens en été avec 3 morceaux de poulet sur un barbecue et en hiver trempées dans du chocolat fondu.

                                               


*Un dernier mot pour finir ? Courez ! Voilà, voilà. (C'est mon dernier mot, en double du coup)
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Une coureuse de ma région! et qui blogue! (ça se dit ouais!) eh ben... y'en a pas beaucoup !! ou pas du tout! En plus on s'est croisé à Blagnac et au Trail Urbain de Toulouse.
    Une petite course du côté de Tarbes,ça te dit?? (ouais Marie elle veut pas revenir chez elle :-P !! )
    Bref, when you want miss Lechatrose!

    RépondreSupprimer
  2. @ Mathieu : et célibataire en plus. Mais ça j'imagine que cela ne t'avais pas échappé ! ;-))

    RépondreSupprimer