9 mai 2014

Portrait d'Antoine De Wilde


On continue la lignée des supers coureurs! Cette semaine de chouchou de mon département, le neversois Antoine de Wilde, même si il s'est expatrié dans le sud de la France, il revient très souvent sur ces terres pour courir les courses emblématiques de la Nièvre! Il est même l'organisateur d'une course 100% féminine à Nevers: La bottine!


*Pour commencer petite présentation rapide :
Antoine De Wilde, 1m92 pour 70KG, athlète de haut niveau et Consultant, j'ai 28ans, je suis né à Versailles dans les Yvelines, licencié à Nevers depuis toujours et je réside à Marseille. 

foulées de Nevers 2013
*Quand as-tu commencer à courir ? : Par Hasard il y a plus de 15ans!...

*Principales compétitions à ton actif ?: Multiple Champion de France, sélections internationales et quelques belles classiques (EcoTrail de Paris, 10K l'équipe, foulées du Gois, 8x vainqueur des inters de Cross) 

*Ton meilleur souvenir de course ? 
Il y en a beaucoup, mais je dirais mon 1er titre de Champion de France de Cross devant Mahedine Mekissi Benabab - Mon 1er Marathon restera aussi un moment inoubliable. 

*Une déception ?
Il y en a aussi beaucoup! (Rires) 
Mais j'estime que la vie réserve suffisamment son lot de larmes et de chagrin, ce n'est que du Sport.

*Pour toi courir c’est… 
Avant tout vecteur de santé, c'est se sentir libre, pouvoir se recentrer sur soi même, et surpasser ses limites autant physiques que mentales.  

*Le lieu idéal pour courir? 
Le Long de La Loire autour de Nevers (comme moi^^)

*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course : 
"C'est vraiment un sport de chien!!!" 

*Un(e) sportif(ve) que tu admires: Mickael Jordan, pour sa carrière mais aussi pour ce qu'il a bâtit ensuite. 

*Un projet sportif pour 2014? 
Accrocher une sélection en A et réussir impeccablement l'événement "La Bottine" à Nevers (Marche/Course féminine que j'organise le 15 juin prochain contre le cancer du sein)

*La course qui te ferais rêver (existante ou non): 
Le Marathon de New York

*t'imposes-tu des limites (que ce soit dans la difficulté des courses ou dans le temps que l'entraînement prend par rapport à la vie sociale par exemple)? 
Seulement la limite du plaisir, de l'envie, si ils ne manifestent plus d'une façon ou d'une autre, j'estimerais qu'il faudra tourner la page.

*Je te propose de chausser des baskets roses avec moi, quels conseils me donnerais-tu moi qui ai beaucoup de mal à progresser (mais je ne desepère pas de passer sous les 2h au semi marathon!)? 
Optimiser les entraînements en Nature, sa diversité est un facteur primordial de progression (sol souple, terrain vallonné, surface parfois instable, manque de repère, air pur)




Un petit portrait chinois: 
Si tu étais: 
*un animal: le lion
*un accessoire de course à pied? Le Dossard 
*une chanson: You and Me (Flume)

*un livre: l'alchimiste de Paulo Coelho
*un objet: une montre 
*un film: le Discours d'un Roi 
*un lieu: Times Square à New York
*un plat: Les Macaronis au Madère que me faisait ma Grand-Mère (j'ai appris avec le temps qu'il n'y avait jamais eu de Madère! Mais c'était un délice)

*Un dernier mot pour finir ? 
Profitez de la vie, chérissez vos proches et allez courir le monde! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. AU TOP Antoine De Wilde!
    Il n'a jamais oublié d'ou il venait!!! Ce mec a le coeur sur la main, peut être trop parfois...
    Reste comme tu es!!
    Forza Champion !!!
    Dominque

    RépondreSupprimer
  2. Y a plus que des champions chez toi Mary!!! On se sent tout petit :-)
    Ce qui m'impressionne le plus c'est 1m92!!! La va che, c'est pas courant chez les coureurs rapides!!!
    En tout encore un gros palmarès et un mec simple.
    Encore un plaisir a lire

    RépondreSupprimer
  3. Super portrait et très bon choix de livre ;o)

    RépondreSupprimer
  4. En effet, il a l'air d'un gars simple. J'entends souvent parler de lui je vais m'intéresser un peu plus à lui.

    RépondreSupprimer
  5. Moi non plus j'oublie pas d'où il vient. Et de son passage au collège Victor Hugo à Nevers... J'espère simplement qu'il est devenu tel qu'il est décrit dans cet article. Aucune rancoeur, tout le monde fait des erreurs. Spécialement, et surtout, les ados. Parce que les ados sont cons. Lui, moi, et tous les autres. Alors si tu me lis, champion, j'espère vraiment que tu es devenu meilleur que tu ne l'étais quand tu avais 16 piges.

    RépondreSupprimer