18 avr. 2014

Portrait de Fanny (et Daly)


Quand j'ai crée la rubrique "Tous Runners" je voulais que routiers et traileurs se retrouvent ici, que les débutants et les pros se croisent en étant au même niveau, montrer qu'on est tous des runners! Mais la course à pied ne s'arrête pas au semi, au footing du dimanche ou au trail de Trifoulli les Oies, il existe des disciplines moins médiatisée et qui méritent de se retrouver dans la lumière alors avec mon petit blog je vais essayer de vous faire découvrir cette variante du sport qui nous réunit tous, pour cela je laisse aujourd'hui la parole à Fanny:

Petite présentation

Fanny, âgée d'un quart de siècle (c'est plus original ainsi), naviguant entre ma terre natale Solognote et la Haute-Normandie terre de mon doctorat. Je m'intéresse à tous les sports. Je me régale en suivant un match de foot, de rugby, de tennis, un marathon, le Tour de France ou les JO. Dans ma pratique, je privilégie le  contact avec la nature : un besoin de se ressourcer, de se sentir vivante. Plus jeune, je m'éclatais en compétitions de judo, Trek à cheval, cross, et vélo. Mais les aléas de la vie font, que parfois, on doit faire une pause. Une pause sportive qui a été heureusement écourtée par l'arrivée d'un Braque Allemand se prénommant Daly.

Pratique- évolution

J'ai vraiment redécouvert  la course à pied grâce à mon chien il y a cinq ans. Au départ, c'était vraiment histoire de trottiner lorsque je sortais Daly car je n'aimais pas la course à pied et ce n'était pas mon objectif. Je souhaitais me remettre au VTT et non au Running. D'ailleurs,  nous étions adeptes du Canivtt et de la trottinette !  Tout a commencé par ces deux sports canins. Daly étant un super coach, endurant, puissant, de fil en aiguille, j'ai souhaité évoluer à ses côtés, nous avons très vite opté pour des parcours différents de canicross classiques plus proches du trek que je pratiquais auparavant à cheval.

La course à pied, la marche nordique et un programme de renforcement musculaire-proprioception m'ont permis de progresser tranquillement. Il y a trois ans, Daly a failli nous quitter : ça été déclic alors que je comptais participer à de belles courses avec lui, tout a été remis en question. La pratique de sport de vitesse (à trottinette nous dépassions les 45km/h) devenait dangereuse, j'ai donc décidé de le préserver et d'être à mon tour un vrai moteur, de mettre de côté le Canivtt pour privilégier le VTT la trotinette, la course à pied en solo' puis en duo lorsque Daly a pu revenir avec moi « en libre ».  Nous nous sommes petit à petit amusés à recourir ensemble sur des parcours très différents : plus un jeu.  Nous sommes des aventuriers dans l'âme et aimons sortir des sentiers battus. Nous n'avons pas participé à des courses officielles, on a d'abord livré des courses avec nous-mêmes et pour nous-mêmes tout en étant très proche de la nature. Nous nous sommes aidés à tour de rôle. Le but est aujourd'hui de partager nos expériences entre rééducation, progression, passion, et défis  Avec un chien comme partenaire et coach, on reprend vite goût à tout !

Peux-tu nous expliquer ce qu'est le canitrail ?

Le canitrail est un canicross d'une distance plus longue voire beaucoup plus longue sur des  terrains plus ou moins accidentés. En moyenne un canicross est un circuit de 5 kms à 6 kms. Au delà, le canicross est considéré long. Le canicross est surtout synonyme de vitesse. C'est un véritable sprint chronométré avec son chien. Les meilleurs claquent de sacrés temps ! Il y a de nombreuses courses partout en Europe. Les sports mono-chiens attirent de plus en plus de monde.  Bien entendu chacun va à son rythme, l'essentiel est de se faire plaisir avec son compagnon à quatre pattes tout en le respectant. On ne peut pas tous êtres des Usain Bolt. Il y a aujourd'hui également des circuits de canimarche. Tout est fait pour que chaque binôme trouve son équilibre.

 Niveau matériel, en plus du matériel courant de Canicross composé d'un harnais pour le chien, un baudrier ou ceinture pour le coureur relié par une longe amortisseur, il faut également prévoir un sac à dos pas trop lourd mais contenant une poche d'eau pour soi et de l'eau pour son chien, des ravitos, mousquetons, bottines pour le chien, mini trousse de secours, carnet de santé du chien, sans oublier une laisse et ou une longe, portable, couteau suisse : tout ce qui peut être utile sans s'alourdir bêtement. Par exemple, je suis contre les sacoches de rando sur le dos du chien, c'est moi qui porte le sac !

Il n'y a pratiquement pas de courses officielles «  canitrail ». C'est une pratique à part, qui ressemble au Trail avec un chien sur des parcours de plus de 8kms. C'est différent, avec d'autres exigences. Nous devons alors concevoir nos sorties, être autonomes faire attention au terrain car le chien n'a pas de baskets naturelles roses à ses pattes  ! Le défi de cet hiver était préparé : aucun coup de tête. J'avais programmé cet hiver le canitrail Blanc qui nous a conduit au Mont Bisanne à 1941 mètres d'altitude, puis au Char du Beurre à 1889 mètres (Station des Saisies). Nous nous sommes préparés spécifiquement pendant quinze jours en duo en Sologne : des sorties de plus en plus longues souvent dans la boue qu'avec le matériel que nous utiliserions à la montagne.  A l'issue de cette période d'entrainement, nous étions prêts mais il fallait savoir si nous nous adapterions à l'altitude rapidement. Quatre jours après notre arrivée, nous réalisions une belle ascension puis une seconde.  Quand on arrive au sommet, on oublie les heures d'entrainement, les soucis et on plane, on savoure;). Ce séjour a aussi confirmé mon goût pour les courses natures et non les courses rapides sur route même si je  m'entraine actuellement sur le bitume. Il me faut de grands espaces, un terrain de jeu accidenté pour m'éclater et des parcours atypiques sinon je baisse le pied.

Peut-on pratiquer cette discipline avec n'importe quelle race ?

De nombreux chiens peuvent pratiquer le canicross et le canitrail.  Sur les canicross, c'est un « melting pot de races de chiens » même si les chiens de chasse ou croisements spécifiques types Greyster ou Alaskan sont souvent privilégiés pour pratiquer de tels sports. Le but est avant tout de se faire plaisir avec son chien. En canicross comme en canitrail, la complémentarité du binôme est essentiel. Il faut avoir un chien adapté à soi et travailler pour s'adapter à son chien et non l'inverse. J'ai eu la chance que Daly soit fait pour ces sports malgré quelques pépins. En canitrail, je dirai qu'il faut être davantage vigilant à ce détail puisque les parcours sont plus aventureux et nous nous gérons nous mêmes sur de plus longues distances. On ne peut pas improviser de telles sorties. Encore une fois tout est question d'entrainement, d'envie et de respect du chien. Je ne me suis pas lancée du jour au lendemain dans ces aventures !

Combien de séances d'entrainement cela représente par semaine? 

Depuis quelques mois, nous ne sommes plus H24 ensemble.  Daly, âgé de bientôt 6 ans, fait 5 kms de marche tous les jours en Sologne sans compter les autres sorties.  Ainsi, il entretient son cardio' et celui de mes parents au passage... Quand je reviens, on remet des petits entrainements en place suivant ce que l'on compte faire : no pression, no stress ! De mon côté, je fais cinq sorties de course à pied par semaine et/ou VTT pour me préparer aux courses natures, raids VTT avec comme but de toujours se dépasser en se faisant plaisir. On ne peut pas s'improviser sur ce type d'épreuves, il faut donc garder un rythme pour tenter des choses plus tard.  J'ai connu trop de gens qui se sont lancés sans vraiment être préparés et qui se sont blessés et ont été dégoûtés. Il faut impérativement apprendre à se connaître pour progresser, se gérer, ne surtout pas être pressée, y aller par étape sans se mettre la pression.Certains ont besoin de nombreuses compéts' pour se motiver, et progresser d'autres évoluent autrement. Je suis donc vigilante sans me focaliser sur un nombre de kilomètre particulier mais plutôt sur des modes d'entrainement, leur durée, mes sensations sans oublier l'alimentation : une vraie philosophie de vie. C'est un tout !

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui aimerait commencer?
Rejoindre un club de canicros-canivtt pour apprendre qu'il faut faire ou pas, il y a un apprentissage nécessaire, les suivis et conseils réguliers de votre vétérinaire pour éviter tout problème,  beaucoup de patience, et s'entrainer en solo' pour être complémentaire avec son chien ! S'équiper progressivement avec du bon matériel pour le chien et pour nous afin d'éviter toutes formes de déconvenues, blessures et pratiquer en toute sécurité. En canitrail, le plus dur est de préserver le chien au départ car contrairement au canicross le but n'est pas de démarrer trop vite. J'ai donc instauré un rituel pour que Daly comprenne que l'on va courir plus longtemps . Je ne le mets pas devant moi le premier kilomètre pour qu'il se canalise. En descente ou passage technique, pareil...Il faut toujours être très attentif. En canitrail, nous sommes aussi obligés de marcher lors de de certains passages. Il faut se cadencer en duo : parfois ce n'est pas forcément évident. Pas de chronomètre mais une course en fonction des éléments naturels uniquement.

Notre évolution est aussi due à des rencontres, conseils.  J'ai pu compter sur mes amis,  de « nombreux fossiles, et momies »(je ne vais pas tous les citer car la liste est longue et si j'en oublie je me ferai traiter à mon tour de fossile)  pour m'encadrer et me guider tout au long de notre aventure, progression. Ils ne nous lâchent pas et sont de précieux supporters et coaches.  C'est important de se rapprocher de gens qui pratiquent, qui ont du recul que ce soit en sports canins ou en vtt et course à pied. Il faut toujours apprendre et écouter et ne pas chercher à épater la galerie : il faut juste se faire plaisir et progresse à son rythme ! Je dois beaucoup à Daly !

Pour toi courir c’est….se Ressourcer, se sentir vivante et partager !

Ton lieu idéal pour courir ? Deux lieux : La montagne  et la forêt !

Le sportif que tu admires le plus? Je n'ai pas noms particuliers en tête mais suis plus sensible aux performances impressionnantes des marathoniens Africains et des Ultra-traileurs !

Un projet sportif pour 2014? Préparer un autre défi Canitrail avec Daly cette fois sur nos terres Solognotes allier sport et découverte du patrimoine culturel : ce serait vraiment super ! Partager notre philosophie de ce sport ! (Et enfin officiellement me lancer en solo sur de belles courses natures ! Daly vieillit, je dois prendre mon envol petit à petit)

Et pour finir un petit portrait chinois:
Si tu étais:

*un animal un bulot qui module son énergie en fonction des marées7
*un accessoire de course à pied? Mes baskets
*une chanson Born to be alive
*un livre Candide de Voltaire
*un objet un couteau suisse
*un film Absolutely Fabulous
*un lieu Chambord
*un plat Une tarte tatin

Le mot de la fin est pour toi: Avec de la volonté, on peut y arriver ! Il faut toujours y croire et être patient, indulgent avec soi-même et son chien ! Courir avec son chien est une superbe aventure !
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Alors là j'adore !! Les Fanny et les gros chiens c'est toujours de grandes histoires d'amour :-) (je m'appelle Fanny et j'ai aussi un gros chien chez mes parents avec qui je partage mes rando et mes footings quand je rentre dans ma famille) Bravo Marie pour ce magnifique témoignage et merci Fanny pour toutes les belles choses que tu dis et les émotions que tu transmets avec Daly (qui est superbe !!!), J' A D O R E !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en plus tu fais un doctorat ?? Encore un point en commun !^^ Bon par contre tu habite le nord, moi le Sud... :D

      Supprimer
    2. j'ai tout de suite pensé à toi en faisant ce portrait!

      Supprimer
    3. :-) Elle est pas dans la chimie non plus par hasard ? En tout cas belle complicité et le chien est magnifique !

      Supprimer
  2. Superbe cette complicité ! je rêverai de pouvoir vivre çà, mais pour çà il faudrait 1.que j'accepte de faire succéder un autre chien à ma Tina, 2. que je me remette correctement au sport !

    RépondreSupprimer
  3. Aaaah t'avais bien fait de faire un teasing! J'adore! Elu meilleur portrait à l'unanimité de moi-même (et de Spike, sûre il est d'accord) ! Super histoire, je suis fan.

    RépondreSupprimer
  4. Daly et moi-même vous remercions pour vos messages ! Il a lu tous vos commentaires ;) Nous sommes heureux de transmettre nos expériences, progressions et philosophie prouvant que l'on peut évoluer puis se dépasser tout en étant en communion avec la nature ! Merci à Marie de réunir tous les Runners, et les aventuriers du Running ;)

    RépondreSupprimer