1 sept. 2014

Cette semaine dans la blogosphère running #4

Côté Course
Julien Jorro au Grand Raid des Pyrénées

Côté Test matériel




Julien et les Chaussettes Thuasne 

La nouvelle de la semaine
Cette semaine je me prends à mon propre jeu et je vous propose de lire une petite nouvelle que j'ai écrite, n'hésitez pas à me donner votre avis  (positif ou négatif) j'ai longtemps cogité avant de savoir si j'allais la publier mais bon à un moment il faut bien se lancer!

Elle court…
New York, décembre 2011
Cela faisait quatre mois qu’elle n’avait pas rechaussé ses baskets, oui quatre mois, la dernière fois c’était le matin du 11 septembre et c’était son premier footing à New York.
Pourquoi ce jour là ? Pourquoi c’était-elle levée à 7h30 avec l’envie irrépressible de courir ?
Elle s’en souvient encore ; il faisait beau en ce début septembre, sa famille commençait à lui manquer. Elle avait tout quitté pour le suivre, lui et sa start-up, partir au bout du monde ne lui faisait pas peur.
Elle s’en souvient encore, ses belles baskets neuves achetées sur un coup de tête un soir d’été et encore dans leur boite, il fallait bien leur montrer New York, non ?
Après un petit déjeuner vite avalé, elle s’était préparée comme pour son premier bal, ses habits soigneusement choisis, sa coiffure savamment négligée.
Elle s’en souvient encore, 8h12, elle sorti de son appartement huppé au cœur de Greenwich Village. Son objectif : atteindre l’entrée de Central Park, cinq petits kilomètres en ligne droite. Si elle avait le courage elle rentrerait en courant, elle en avait l’habitude quand elle partait le long de l’océan en France, mais depuis son arrivée ici, la motivation lui avait manqué ; alors pour une reprise, cela ne servait à rien de partir trop longtemps.
Elle ne sut pas le définir, mais il flottait dans l’air une sensation étrange. Elle croisa d’autres coureurs qui partaient vers le sud de Manhattan, elle les salua d’un petit signe de la tête, elle recevait un sourire en échange, le plus souvent. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait libre et légère.
Puis ce fût le chaos, 8h46, un immense vacarme dans son dos juste au moment où elle franchissait les grilles du parc.
Comment est-elle rentrée chez elle ce jour là, ça elle ne s’en souvint pas, elle se souvint des cris, des pleurs, de la fumée et de cette odeur entêtante, elle se souvint s’être demandé où il était, devait-il se rendre au World Trade Center aujourd’hui ? Elle n’arriva pas à le savoir, elle se demanda pourquoi elle l’écoutait avec si peu d’intérêt ces derniers temps…
Ce dont elle se souvint c’est son réveil, dans son lit le 12 septembre, avec lui à ses côtés, elle le prit dans ses bras et se promit qu’ils iraient courir ensemble dès qu’ils seraient prêts…
Décembre 2011, 8h12, elle attendit sur le pas de la porte, le temps était très doux pour la saison. Elle s’impatienta, mais que faisait-il ? Il arriva enfin, et ils prirent naturellement la direction du sud de l’île, ils passèrent devant l’amas de gravas encore présent, l’odeur de fumée encore dans l’air, elle eut un haut le cœur et des larmes coulèrent sur ses joues, peut être qu’elle n’était pas encore prête, les visages des coureurs croisés il y a quatre mois lui apparurent comme des flashs, elle pleura de plus belle…
Ce jour là sa décision fût prise, elle ferait le marathon de New York pour courir une dernière fois pour tous ceux qui ne peuvent plus, et elle rentrerait en France… pour toujours.
photo de la semaine


2 espagnols 166km 9600D+ un bel esprit sportif

Un blog à découvrir
Mathieu Bertos-running: un des tous premier blog que j'ai lu quand j'ai commencé à courir et le tout premier portrait de mon petit blog (à lire ici)!
Toujours de bons conseils il faut vite aller lire son blog!



La citation de la semaine
«J'ai toujours aimé courir ... c'était quelque chose que je peux faire par moi-même, et sous mon propre pouvoir. Tu peux aller dans n'importe quelle direction, à la vitesse que tu souhaites, en luttant contre le vent si tu en as envie et à la recherche de nouveaux paysages uniquement sur la force de tes pieds et le courage de tes poumons. »
Jesse Owens
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Ta nouvelle m'évoque les histoires de Marc Lévy, il aurait pu l'écrire celle-là ...belle imagination, tu as bien fait de la mettre en ligne, j'imagine que tu pourrais même lui donner une suite...
    pour le reste de ta rubrique, j'irais parcourir les liens avec plaisir dans la journée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci je prend ça comme un vrai compliment car c'est un auteur que j'apprécie beaucoup!

      Supprimer
  2. Excellente ta trop petite nouvelle ! Je confirme qu'elle mérite une suite ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je vais réfléchir à la suite alors!

      Supprimer
  3. Oui Mary, c'est bien écrit. Mais je me demandais si cette histoire n'avait pas un parfum de vécu (une connaissance peut-être...)?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. même pas! histoire inventée de A à Z j'ai juste fait quelques recherche (genre la distance entre greenwich et central park) pour pas dire de bêtises

      Supprimer
  4. J'ai lu tes lignes écrites avec grand plaisir!
    Recommence quand tu veux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup!
      Je vais voir si j'arrive à écrire une autre nouvelle aussi facilement que celle ci

      Supprimer