27 déc. 2013

Portrait de Benoit Cori

http://lafilleauxbasketsroses.blogspot.com/2013/12/portrait-de-benoit-cori.html

Si vous ne savez pas qui c'est et que vous êtes un traileur, soit vous vivez au fond d'une caverne, soit vous n'avez pas la mémoire des noms soit....non vous le connaissez forcément!
Il est le vainqueur "surprise" de la Saintélyon de cette année (75km de nuit entre St Etienne et Lyon pour mes copines qui viennent lire le blog :) ) surprise car personne ne l'attendait mais quand vous allez voir ces entrainements et ces perfs sur son blog très sympa: cours Benoit cours, c'est plus vraiment une surprise! Ce gars est un fort, très fort!
Il s'est prêté très gentiment au jeu des questions réponses malgré toutes les sollicitations dont il doit faire l'objet!

*Pour commencer petite présentation rapide
Je m’appel Benoit Cori, j’ai 31 ans, je suis pacsé et j’ai 2 enfants, Eneko et Amaia. Je suis un touche à tout en sport: foot, pelote basque, surf, tennis. L’athlétisme est venu par la suite lorsque j’ai remporté le premier cross militaire auquel je participais.

*Quand as-tu commencer à courir ? :
J’ai vraiment commencé à courir en 2006 puis je ne me suis jamais arrêté, en allongeant progressivement les distances pour maintenant être à l’aise sur des distances avoisinant les 100 kilomètres.
*Principales compétitions à ton actif ?:
Bien sûr la Saintélyon, les 100km de Millau, le trail aux étoiles, puis 2 marathons en Espagne, San Sébastien et Bilbao.

*Ton meilleur souvenir de course ?
Sans hésitation la Saintélyon ! Quand une victoire est totalement inattendue et sur une telle épreuve, avec mes frères et amis à mes côtés, jamais je ne pourrai oublier ça !

*Une déception
Mon abandon au 160km du grand raid des Pyrenées en 2008, j’y suis allé sans préparation croyant que le mental allait tout faire mais mon corps m’a remis les pieds sur terre ! C’est mon seul abandon à l’heure actuelle .
*Ta victoire sur la SaintéLyon a-t-elle changé ton quotidien?
Un petit peu, cette interview en ai la preuve ! Egalement au niveau des courses à venir, je ne me cantonnerai plus à rester au pays basque, j’irai voir du pays de temps en temps sur des épreuves relevées. 
*Quand on voit tes résultats sur ton blog, on voit que tu es aussi à l'aise sur route que dans le trail, sur le long comme sur le court, as-tu une préférence?
J’ai une grande préférence pour le long, j’aime cet effort de gestion, partir des heures en montagnes, se fixer des objectifs pour aller encore plus loin... maintenant le problème est que sur du long la blessure peut vite arriver mais à ce niveau j’ai de la chance je ne me blesse pas souvent. La route permet de changer d’air, de côtoyer d’autres personnes et je pense que pour progresser la route est le meilleur élément.
*Pour toi courir c’est…
Etre en plein air, se dépenser, se surpasser pour revenir à la maison apaisé !
*Le lieu idéal pour courir?
La montagne près de chez moi, j’ai mon parcours référence qui fait une vingtaine de kilomètres avec 1500 mètres de D+ et où je ne croise presque personne à part des vautours et des pottoks ! (ce sont des “chevaux” de chez nous ).
*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course :
Je n’ai pas de phrase ou de chanson mais je pense à mes grands parents qui étaient tous deux mineurs et qui en ont bavés toute leur vie à aller au fond de la mine avec les dangers qu’il pouvait y avoir. C’était très dur pour eux donc c’est pas un “petit effort” de quelques heures qui va me faire arrêter.
*Un(e) sportif(ve) que tu admires:
Mickael Jordan avec ses shoots au buzzer, impressionnant !

*Un ou des projets sportifs pour 2014
Mon travail ne me permet pas de me projeter sur l’année donc je prend ce qui vient et pour l’instant ce serait le 80km de l’éco trail de Paris fin mars. Avant il y a peut être le Grand Brassac et le trail du grand vignoble à Nantes et après on verra !
*La course qui te ferais rêver (existante ou non):
Le marathon de Zegama qui est un trail près de chez moi, pour avoir un dossard c’est super compliqué et niveau ambiance, c’est un truc de fou, le public espagnol est vraiment à fond, on pourrait se croire au tour de France lorsque les sommets sont franchis, c’est vraiment une ambiance extraordinaire comme il n’y en a pas beaucoup.
*Un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans le trail? et pour moi qui vais essayer de courir mon premier marathon?
On le répète souvent mais surtout y aller progressivement sur les distances puis niveau course je conseil toujours de partir doucement pour garder des cartouches et surtout que la course ne devienne pas un vrai calvaire. Et ça fais toujours du bien au moral de rattraper du monde que de se faire doubler. Comme le mental à une part importante sur la performance mieux vaut partir cool que très vite et exploser.
Le maître mot reste plaisir !
*Un dernier mot pour finir ?
Merci à tous pour vos messages et surtout aux skieurs de Shangaï (ils se reconnaîtront) qui m’ont soutenu sur la Saintélyon et sans qui je ne serai pas ici !

la vidéo de cette 60ème édition avec l'arrivée de Benoit Cori
http://www.youtube.com/watch?v=sCL_lOXCJIA

Merci Benoit et à bientôt, on devrait se croiser sur le grand Brassac (une grande première pour moi et sans courir je vous en reparle bientôt)!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire