2 sept. 2013

Portrait de Clement

Pour cause de semaine chamoniarde chargée le Friday portrait sera donc un monday portrait j'espère que Clement ne m'en voudra pas trop! 
Un portrait d'un coureur passionné un beau parcours à suivre! Son blog Clem Running à lire, à suivre et à partager!

*Pour commencer petite présentation rapide
Bonjour Marie ! Alors on va faire rapide :) Je m'appelle Clément alias Clem Running et je vis dans le Nord pas très loin de Lille. J'ai une devise très simple "Run Must Go On" : On dit souvent "The Show Must Go On" dans le monde du spectacle quand il y a un impondérable mais qu'il faut aller de l'avant coute que coute et faire le spectacle. C'est pareil dans la course à pied, peut importe les problèmes il faut aller de l'avant et finir la course.


 
*Quand as-tu commencé à courir  et pour quelles raisons? :
J'ai commencé à courir en Juillet 2012 ce qui fait un peu plus d'un an maintenant. J'avais envie de reprendre le sport et aussi de perdre un peu de poids, mais pour des raisons professionnelles c'était compliqué de revenir à mes anciennes passions (le Football et le Tennis). J'ai donc acheté une paire de basket à 30 euros et j'ai commencé à faire quelques footings en rentrant du travail le soir, les débuts étaient laborieux mais j'ai eu le soutien de mon beau-frère qui m'a encouragé à continuer.


*Quelques compétitions à ton actif ?:
Oui quelques-une, j'ai pour l'instant 14 dossards à mon actif, des 10 kilomètres, des semi-marathons, un trail et un marathon

*Celle dont tu es le plus fier ?
Je pense que le premier marathon est toujours quelque chose d'exceptionnel, c'était le jour des 55 ans de mon père et c'est surement de lui que me vient la passion de la course à pied. Il avait un très bon niveau ( - de 3h au marathon et - de 9h au 100 kilomètres) et nos vacances étaient rythmées par ses courses. Ce jour la j'ai énormément pensé à lui et si je suis allé au bout de moi même c'est surement grâce a lui.  


*Une déception
Ce même marathon, j'avais tellement idéalisé cette course et rien ne s'est déroulé comme prévu. Une blessure qui te fait marcher dès le 17ème kilomètres quand il en reste 25 c'est dur à encaisser, et une fois à l'arrêt c'est quasiment impossible de remarcher, ce jour il y avait un vent frais qui glacer les muscles et j'ai très vite crampé après mon premier arrêt ... J'ai continué en marchant pour rallier l'arrivée 

*Pour toi courir c’est…
Une nécessitée ! Le moment de lâcher toute les tensions de la journée, tu relativises, tu profites, tu te recentres ... C'est un moment à toi, rien qu'à toi

*Le lieu idéal pour courir?
Je n'ai pas de lieu idéal pour courir, ce que j'aime c'est que mon terrain de jeu et juste en face de moi dès que je franchis ma porte. Il y a juste la piste et son tartan que je n'aime pas trop fréquenter ;)
*Les amis c'est important pour toi dans ta préparation?
C'est important de se sentir soutenu, j'ai la chance d'avoir pas mal des amis qui ont la même passion que moi et d'avoir une femme très compréhensive et qui me soutient à 200% !

*Un(e) sportif(ve) que tu admires
Roger Federer sans hésiter ! La longévité de sa carrière et la façon dont il a dominé le circuit mondial est impressionnant, il semble tellement léger sur un court, tellement facile et à l'aise, c'est à chaque fois un bonheur de le voir jouer

*Ton repas idéal avant une competition?
Euh, Joker ?! Non les quelques jours avant une course j'essaye de faire attention en évitant les viandes rouges et en faisant attention à l'alcool aussi :)


*l'achat (dans le domaine running) 2013 que tu ne regrettes pas?
Un cuissard Kanergy de Kalenji que j'utilise presque tout le temps, un cuissard compressif dans lequel je suis parfaitement à l'aise et qui permet une récupération plus rapide je trouve.

*Le toc dont tu ne peux pas te passer avant une course ?
Je n'ai pas l'impression d'avoir un toc particulier, je discute avec du monde sur la ligne de départ, au retrait de dossard je discute un peu avec les bénévoles et je ne manque pas de les remercier car sans eux il n'y aurait pas de course. 

*La sensation que tu as ressenti sur la ligne de départ de ton 1er marathon ? et sur la ligne d’arrivée ?
Le départ de mon 1er marathon était incroyable, j'étais sur-excité et stressé, entre l'envie d'en découdre et la peur du défi, nous étions plusieurs à partager cette première expérience du marathon et nous avions tous le même regard, comme un gosse prêt à déballer son cadeau.
L'arrivée a elle était forte en émotion, j'étais a bout physiquement et nerveusement et j'étais incapable de retenir mes larmes. Un grand moment que je n'oublierai jamais !

*Un projet sportif pour la fin  2013 et déjà une idée pour 2014 ?
Pour la fin de l'année je n'ai pas prévu grand chose, il faut dire que je fais beaucoup de choses au feeling et que je vais m'inscrire régulièrement à la dernière minute sur une course qui me fait envie. Surement une corrida au mois de décembre, peut être un semi-marathon au mois de novembre ... Pour l'instant j'ai quelques pépins physique donc je reste à l'écoute de mon corps.
Pour 2014 je vais surement préparer un marathon d'automne, je pense que la préparation sera plus facile que pour un marathon de printemps, surtout que cette année nous n'avons pas été aidé avec un hiver très très dur ! Peut être quelque chose d'assez spécial pour mai 2014 mais pour l'instant je n'en dis pas plus ;) 



*Un dernier mot pour finir ? 
Merci beaucoup à toi Marie et longue vie à ton blog, je te souhaite plein de réussite et plein de passion dans tes futures courses ;)

Merci beaucoup Clément et à bientôt :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Faut savoir que Clément, avec Matthieu, il se fait un Quick la veille d'une course ! Bravo la diététique :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ??? Qu'entends-je ???
      Mais qui ta donné cette information ???
      Bon j'avoue que ce soir la j'ai craqué mais c'est la faute à Matt :)

      Supprimer
  2. Mary va falloir faire une rubrique beau mec !

    RépondreSupprimer