29 juil. 2013

Et si internet n'existait pas...

En ce beau matin de juillet je me pose des questions exsitentielles!
Sommes nous définitivement dans la matrice?
Une panne d'informatique qui traîne depuis vendredi et nous sommes perdus....Ca c'est pour la partie boulot, et le reste?

Juste dans le monde de la course à pied, que deviendrait-on sans internet? Pourtant à bien y réfléchir quel est le rapport entre les deux...Mais les inscriptions, la présentation des nouvelles courses, les boutiques en ligne tout se passe sur la toile et le plus important, vous, moi....les autres runners, les autres blogs....

Sans internet, je serais juste une maman au fin fond de ma campagne, me serais-je lancée dans le running sans le web?? Peut être mais pas sûre....
C'est dingue de penser que cette chose insignifiante (un F bleu et blanc, un petit oiseau bleu que l'on entend même pas gazouiller...) régisse une grande partie de nos vie (Mais non Régis je parle pas de toi!)

Bon voilà mon questionnement du lundi matin devant l'écran noir de mon ordi et les 10% de batterie restant sur mon smartphone...
Alors merci à Mr JCR Licklider (oui j'ai cherché sur Google pour le savoir) d'avoir créée ce monstre que nous aimons tant!
La preuve de mon désarroi informatique ce billet a été rédigé au stylo (rouge car oui on est aussi en panne de stylo bleu/ noir au boulot) sur un coin de table!


13h30: internet est revenu mais le beau soleil de ce matin a laissé place à la pluie, du coup je me demande ce qui était mieux....

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. A choisir, je prends internet et la pluie tout de même. :D
    Et sans internet, je me sentirai HYPER seule perdue dans mon coin de pays fort où je ne croise aucun coureur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi! pourtant le week end on court pas loin l'une de l'autre sans jamais se croiser mais ça va pas durer!

      Supprimer
  2. Internet ne peut pas ne pas exister ! Quand je pense que grâce à lui, j'ai rencontré ma meilleure amie, je suis devenue marraine de sa fille, je me suis fait des amies extraordinaires.

    RépondreSupprimer
  3. Quand je vois que même en vacances, je reste connectée il est impossible qu'Internet n'existe plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En vacances je me dis "allez pas de wifi je me connecte pas!" et au final....vives les smartphones!

      Supprimer
  4. C'est vrai qu'on perd vite ses repères lorsqu'on a plus internet. En plus avec les smartphones on est habitué à chercher sur le web tout ce qu'on veut et n'importe où.
    Quand on l'a plus on se sent seul!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme pour beaucoup de choses quand on en a pas on s'en passe très bien mais dès qu'on y touche on peut plus s'en passer!

      Supprimer
  5. Bon... jouons l'hermite : sans internet... bah on aurait fait autrement... Pour ma part, j'ai rencontré ma femme au boulot, pas sur Meetic, j'ai acheté mes meubles de cuisine chez IKEA, pas sur le bon coin, je prends mon pain à la boulangerie, pas dans un Drive... Quittez vos villes et venez dans des coins à moitié perdu comme mon Jura et vous verrez que même sans la toile, on peut faire beaucoup de choses! Quant aux trails, c'est par connaissance que je me suis mis à courir alors pour les courses, quelques coups de fil suffisent à savoir où et quand il y a une course... Cela dit, c'est vrai que c'est bien pratique quand même et j'avoue, l'hermite que je suis est un peu accro à son PC...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh un mr schtroumph grognon! je rigole bien sur!
      En parlant de campagne difficile de faire pire qu'ici ;) mais je comprend ce que tu veux dire

      Supprimer