5 avr. 2013

Le portrait d'Olivier

Où quand les rencontres virtuelles nous font voyager!



*Pour commencer petite présentation rapide
Olivier, 30 ans, marié, 2 enfants. Je suis un français résidant en Italie depuis 2011, à Sutrio dans les Alpes pas loin de l’Autriche et de la Slovénie. Je me suis reconverti en tant qu’ébéniste depuis mon arrivée ici et je me suis remis assidument au sport (course à pied, vélo, tri)



*Quand as-tu commencer à courir ?

J’ai été sportif (vélo et course à pied) toute mon adolescence jusque mes 20 ans à peu près et puis d’un coup j’ai tout arrêté. Après 8 ans sans rien faire je m’y suis remis en 2011 et j’ai perdu les 20 kilos pris durant mes années de fainéantise.


*Quelques compétitions à ton actif ?

Depuis ma reprise pas mal de course sur route, des trails, 1 skyrace, des vertical, des triathlons … ça commence à faire pas mal !

*Celle dont tu es le plus fière ?

J’ai fait des courses vraiment splendides mais celle dont je suis le plus fier sans aucun doute est l’ironman 70.3 Zell am See (1.9 swim, 90 bike, 21.1 run) auquel j’ai participé l’an passé. Je m’y suis inscrit comme objectif pour reprendre le sport et en 1 an jour pour jour je suis passé de 92 à 72 kilos et j’ai finis cette course qui a couronné 1 an d’effort. A l’arrivée j’ai pleuré comme un gamin.

*Une déception

Avoir attendu autant pour reprendre le sport, j’ai encore du mal à comprendre pourquoi.
Et si je dois parler d’une course c’est la skyrace carnia faite l’an dernier. C’est la plus belle course a laquelle j’ai pris part et par manque de prépa et trop de fougue, j’ai connu ma pire contre performance, un coup de barre énorme mais j’ai fini. Cette année du coup elle est une de mes priorité, par orgueil !


*Pour toi courir c’est…

Se sentir vivant ! Lorsque tu cours tu es heureux et tu te sens bien, d’ailleurs j’ai du mal a passer un jour sans désormais. C’est la meilleur des drogues et elle te met en forme.

*Le plus bel endroit pour courir selon toi

Je dirais bien partout tant que tu cours tu es libre, mais à choisir le top c’est de courir sur les crêtes des montagnes à 2-3000 mètres d’altitude. De chez moi 1 heure ou 2 à pied et tu y es ou pour les presses 10 minutes de voiture ! Tu te sens si bien et tu fais le plein d’énergie !

*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course :

Vous allez me prendre pour un fou, je comptes mes pas jusqu’à 100 et je recommence. Occuper l’esprit me fait oublier la douleur et mon allure ne baisse pas.

*Un(e) sportif(ve) que tu admires

Je suis assez classique : Killian Jornet ! Pour moi c’est le meilleur dans ce qu’il fait. Même si je suis plutôt coureur sur route je le trouve trop beau quand tu le vois dans les montagnes, il a un rythme hallucinant et on voit qu’il court pour le plaisir avant tout et, pour moi, c’est important. C’est un exemple à suivre et si un jour je peux courir avec lui ce serait un honneur ! Killian tu es officiellement invité si tu passes dans le coin.
 (Kilian je veux bien d'interviewer pour mon blog si tu lis cet article! ^^)

*Un projet sportif pour 2013

Cette année je souhaite progresser beaucoup à pied, mais le rêve pour la fin d’année serait de faire mon premier marathon. Pour cela je me suis fixé des objectifs sur semi, si j’y arrive je m’inscrirais.

*Un dernier mot pour finir ?

Il n'est jamais trop tard pour commencer! 



Merci Olivier n'hésitez pas à tenter la Run experience sur son blog entièrement bilingue à découvrir ici
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Oh, je pique son astuce de compter 100 pas en cas de coup de mou, je suis sûre que ça marcherait sur moi aussi !

    RépondreSupprimer
  2. hihihi comme running sucks la technique des 100 pas m'interpelle et je l'essaierai ;)
    Et bravo olivier pour tous ses défis relevés et je ne doute pas que le marathon soit pour la fin d'année ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le coup de compter jusqu'à 100 est interessant j'avais un peu la même technique pour faire patienter Ylona quand on attendais sur la ligne d'arrivée: "Tu comptes 100 coureurs et ça sera papa" et on recommençait ^^

      Supprimer
  3. Merci pour ce portrait, tu es super gentille!

    RépondreSupprimer
  4. Beau portrait, j'aime bien ces petites présentations car on découvre certaines choses de nos amis coureurs. Je suis dans le même cas de figure que toi sur les 20 kilos mais je n'ai pas osé mettre ma photo d'avant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut oser tu dois etre fier de ce que tu as accompli! Du coup je me dis aussi que c'est pour cela qu'on est tous les 2 sujets a blessures, le corps a besoin de plus de temps pour s'adapter.

      Supprimer
    2. Mon médecin et le docteur qui m'a reçu pour mon IRM me disent la même chose :-)

      Supprimer
  5. Joli portrait d'un garçon très attachant

    RépondreSupprimer
  6. Un très beau portrait qui parle à beaucoup de coureurs je pense.
    Il donne également envie de connaître ta région.

    RépondreSupprimer