4 mars 2013

Semi marathon de Paris 2013

Ça y'est le grand jour est arrivé! Niveau prépa on peut pas dire que je sois au top. Pas de sortie de plus de 10km depuis le 20 décembre...On verra bien...


On arrive à Paris samedi après midi pour récupérer dossards et sésames qui nous permettront d'accéder au stand Assu 2000 dimanche toute la journée. Un tour sur les stands des exposants présents, et un passage par le stand des Emplaqués pour récupérer le T-shirt avec lequel je vais courir et retour à l’hôtel (en passant par la case prune pour mauvais stationnement, oui le parking que je croyais être un parking avec des voitures garées comme sur un parking n'en était à priori pas un.....Ah Paris....). Repas du soir au Campanile avec un buffet de dessert à tomber par terre (très important pour ma perf de dimanche) et une bonne nuit de sommeil pour être dans de bonnes dispositions.




  6h30: Réveil matinal direction la capitale, après avoir bien étudié les plans de la RATP, on décide de se garer porte d'Italie pour prendre de tram puis le bus jusqu'à destination, on arrive en tram porte dore et on se dirige vers l'arret de bus (d'ailleurs on tombe sur le magasin Team Outdoor, ouf on est dimanche n'est ce pas Cyril??) et là pof pas de bus pour cause de semi de Paris, on voilà donc parti pour 2.5km de marche à pied, une bonne mise en jambes!

On arrive au stand Assu 2000 où on est accueillis comme des rois, T-shirt, buffet de petit dej' photo avec Christine Arron (leur ambassadrice), on peut s'échauffer au chaud dans les travées de la salle, le pied quoi! (en plus y'a presque pas la queue aux toilettes!)

avec Christine Arron, grande championne

Pin's rose en partance

9h20: on se décide à rejoindre nos sas, le froid est saisissant brrrr, le départ des premiers est à 10h, nous nous sommes dans le sas rose (temps estimé 2h10 et + pour moi se sera 2h10 et +++++++) les échauffements sur les airs de zumba se succèdent dans la bonne ambiance générale, les sas partent les uns après les autres.


une envie pressante ou une partie de cache cache des meneurs d'allure??


un traileur dans Paris que fait-il?? il cherche des chemins!

la tension monte

10h35: c'est heure de la vague rose, on s'avance jusqu'à la ligne de départ et c'est parti! Les premiers kilomètres dans le bois de Vincennes se succèdent sans s'en apercevoir, l'ambiance, l'adrénaline, je cours sans même m'en rendre compte, avant la couse je comptais faire ce semi entre 8 et 8.5km/h, mais sur les 5 premiers kilomètres je suis plus entre 9 et 9.5 qu'importe je me sens bien et se sera toujours du temps gagné pour la suite, 5ème kilomètre, je discute avec un fille qui à décidé de prendre en photo tous les hommes ayant une envie pressante sur le bord de la route, autant dire qu'elle aura un bel album!
Déjà 32min de passées, j'ai tout ce qu'il faut sur moi, inutile de s'arrêter au ravtio, j'accelère même le rythme sur les 5 kilomètres suivants (je suis un peu en dessous de 10km/h)

oui je cours les pouces en l'air une déformation Facebook??




11h10: on rentre dans Paris, 10ème kilomètre j'en profite même pour battre mon record sur cette distance, première côte j'arrive à ne pas m'arrêter même si je ralenti un peu, le temps est superbe, les monuments toujours aussi beaux, je profite un maximum de ma course, on arrive place de la Bastille après un ravito très.......collant, les verres de Powerade renversés par terre donnent à la chaussée des airs de pizza quatre chaussures (référence cinématographique douteuse je sais)

beurk

j'arrive quand même à m'en dépêtrer, on redescent sur les bords de Seine, Notre-Dame se dresse sur notre gauche, la musique, jouée par les groupe de rue, donne des allures irréelles à cette course.
Puis c'est au tour de la mairie de Paris de se montrer à nous, on en prend plein les yeux, ultime "demi tour", maintenant on rentre! en passant par la rue de Rivoli (y'a pire quand même) puis repassage par la place de la Bastille.






12h10 (environ)  la fatigue commence à se faire sentir, déjà 16km dans les pattes, une douleur dans la hanche gauche se fait sentir, je suis obligée de ralentir et de marcher un peu (environ 100m) je ne peux pas laisser tomber maintenant, il reste à peine 4km, je reprend un peu de carburant et recommence à trotinner, oui la je ne cours plus aussi vite mais tant pis même en marchant je finirai quoi qu'il arrive, on arrive porte dorée je sais et je connais ces 2.5 derniers kilomètre je dis à Cyril "on a qu'a s'arrêter là, le reste on l'a déjà fait ce matin!" oui dans la douleur mais avec humour!

toujours les pouces en l'air

je vais bien, tout va bien (ou presque)


Dernière ligne droite puis dernier kilomètre, une banderole avec des ballons surplombe la route et là je m'effondre dans ma tête, les jambes continuent mais de grosses larmes roulent sur mes joues, j'y suis arrivé et dans un temps même pas imaginé, 2h20min52s, je suis......................................heureuse, pas d'autres mots, je veux juste récupérer ma médaille pour pouvoir dire ça y'est c'est fait!



yeahhh


Des petits détails qui m'ont marqués sur cette course:
* Le courageux gars qui a parcouru ces 21.1km en échasses, quasiment dans les même temps que moi
un grand malade!

* Les messages originaux sur les accottements comme celui là:


et le "Run like if you stolen something" qui m'a fait beaucoup rire
* La jeune fille arrivée juste derrière nous et qui est venue nous remercier car elle s'est accrochée au visu de mon t-shirt rose pour finir.
* Les messages de soutient  (SMS, Facebook, Twitter et forum) qui m'ont fait chaud au coeur et qui m'ont dnné la gniak
* Mon chéri qui m'a encouragé, soutenu pendant toute la course.


Les points négatifs:
* J'aurais aimé rencontré plus de monde (Anneso, William, Laurent...) mais au milieu de 40000 personnes pas facile de se trouver dans un timing aussi serré, une prochaine fois j'espère!
* On a pas vu d'animaux comme ça arrive parfois dans mes sorties en campagne et en forêt mais par contre qu'est ce qu'il y avait comme porc..... triste....


rebeurk...


Bref j'ai fait le semi de Paris!


tracé Garmin: ici
 j'allais oublier après l'effort, le réconfort!


Rendez-vous sur Hellocoton !

30 commentaires:

  1. yes, you can ! yes you do it !!

    bravo, mon p'tit pins !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci!! (surtout pour le surnom qui va rester ^^ )

      Supprimer
  2. ohhh super ce CR , on voit bien que tu en as profité un max et c'est là l'essentiel et surtout je kiffe ton chrono t trop forte ;) et bravo à cyril aussi (j'avais zappé qu'il le faisait aussi mea culpa) bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci! Cyril s'est bien promené ^^ mais il me fallait un photographe pour le blog!

      Supprimer
  3. Ravi de t'avoir croisé ! Juste dommage qu'on ne se soit pas vu plus longtemps ! Avant la course c'est jamais évident... (on a une photo tous les 2, je suis juste derrière toi ;-) )
    En tout cas, félicitations encore une fois, tu as tenu jusqu'au bout, tu es bien une vraie GoodPeopleRun ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai vu que tu étais sur la photo, faudrais qu'on se fasse une soirée de l'ambassadeur sur Paris un jour (avec Nathalie Anso et Jérémy)
      Merci ;)

      Supprimer
  4. 2h20 tu l as fait en marche arrière ? Souvent ceux qui font peu de sport le font sous couvert d une associatio' caritative à la con .... ainsi va la france de gauche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toute critique est bonne à prendre alors je la publie, mais là rien de constructif, c'est juste bete et méchant (notamment pour l'assoc') alors en bonne bobo de gauche je vais aller faire un etour de velib' pour me calmer, ah non je peux pas je suis à la campagne, oui tu as oublié bouseux dans ton com'....
      Et quel bel état d'esprit de laisser un com' anonyme belle preuve de courage!
      Sinon tu l'as fait en combien de temps??

      Supprimer
    2. wouaw quel courage !!! il vaut mieux courir sous le couvert d'une assoc plutôt que passer son temps à vouloir blesser les gens sous couvert de l'anonymat !!!

      Supprimer
    3. Laisse tomber, c'est la grande bêtise humaine, et puis courageux avec çà ...!En tout cas, bravo, on ne devait pas être très loin de l'autre!! Félicitations en tout cas!
      Valérie

      Supprimer
    4. Voilà le commentaire du parfait imbécile :
      On lui demande rien, il se permet de ramener sa fraise pour dénigrer, et il n'apporte rien.
      Son post est particulièrement négatif à l'image de beaucoup de français qui préfère la critique à la réalisation.
      Moi j'apprécie l'enthousiasme et te dis bravo Mary.
      VERONIQUE (Cafeuse)

      Supprimer
  5. bravo à toi, tu es allée au bout, sans véritable prépa. ce dossard a été le bienvenu et prouve au combien ta motivation à eu raison du bithume et des kms
    felecitation pour ton blog et ton humour.....
    bravo, bravo,bravo
    sophie

    RépondreSupprimer
  6. MDR pour les porcs ^^ Mais tellement vrai !

    Bravo à toi.
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis toujours hallucinée par ces problèmes sur les courses sur route

      Supprimer
  7. Monsieur ou Madame "Anonyme", mieux vaut être de gauche et courir en 2'20 que d'être un corbeau facho qui n'a même pas le courage de ses opinions... Enfin, "opinion"... Nul doute que vous passiez vos 2'20 à faire le tour des blogs pour déverser votre fiel, beurk ... On sent l'homme ou la femme "courageux"...

    J'ai répondu, mais à tout prendre, je crois que tu devrais l'effacer ce com', mary, il n'apporte vraiment rien... bisous, mon pins <3

    RépondreSupprimer
  8. Tu as vraiment de quoi être fière de toi :) bravo Mary !!

    RépondreSupprimer
  9. bravo à toi et merci pour ces photos

    nono5508 de caf

    RépondreSupprimer
  10. Bravo Mary et contente de t'avoir rencontrée avant sur le stand Assu 2000 et après pour les photos. Tu dois être bien fière de toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai été ravie de te rencontrer en espérant pouvoir venir bientot sur Paris pour courir ensemble sur une sortie GPR

      Supprimer
  11. Heureux de constater ta réussite de ce challenge ambitieux qu’est le Semi de Paris.
    Ce qui est bien en course à pied c’est que les déceptions ne durent jamais longtemps. Si on arrivait à réaliser tous ses objectifs, le bonheur de passer la ligne d’arrivée ne serait pas aussi intense.

    Fred.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est tellement vrai, après ma deception sur le Bourges Sancerre j'ai vécu cette arrivée comme une vraie victoire

      Supprimer
  12. Juste pour répondre à Mr Anonyme : je fais du trail depuis 3 ans, près de 500km parcourus avec dossard, 20.000m de denivele positif et je cours régulièrement pour des asso' , j'ai même décidé d'en parrainer 3 cette année. Ah, au fait, je vote généralement à droite... Un truc qui me plait dans la CAP, je croise des gens humbles tels que dawa sherpa , et qui se font plaisir sans demander aux autres pour qui ils votent alors chausse tes baskets et allons nous expliquer sur les chemins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courir pour une association vient d'abord du coeur, a droite a gauche on s'en fout, je confirme!
      Et pour avoir rencontré Dawa Sherpa sur l'Ardéchois l'année dernière c'est une vraie belle personne!

      Supprimer
  13. Avec vous, il y a toujours de l'enthousiasme, de l'engagement, de la volonté, de la motivation, de la performance...et de la bonne humeur ! ; c'est toujours avec beaucoup de plaisir que nous suivons vos aventures :)

    RépondreSupprimer
  14. Bravo à toi Mary, un bel objectif réussi.Vivement la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Magalie et bravo pour ton semi à Rueil!
      Je viens d'ajouter ton blog dans ma liste de blog à suivre ;)

      Supprimer