22 mars 2013

Le portrait de LoloTrail


Nouvelle semaine, nouveau portrait, je vous présente Laurent, traileur au grand coeur

*Pour commencer petite présentation rapide 
Laurent, j’ai 35 ans (36 en juin), marié et père de 2 enfants de 8 ans et 16 mois. Originaire de la région parisienne, je me suis expatrié dans le Jura pour le travail, je suis responsable Qualité Sécurité Environnement chez un mouliste pour l’industrie plastique.






*Quand as-tu commencé à courir ? : 

En fait, je crois que j’ai toujours couru. Après quoi ? Je ne sais pas forcément ! J’ai commencé le sport à 6 ans et j’ai touché un peu à tout : Judo, Football (longtemps !), Tennis, Volley, Rugby, Karaté, Ski, … Mais c’est ici dans le Haut-Jura que j’ai découvert un terrain de jeux magnifique qui m’a donné envie de me mettre au trail fin 2009. J’ai fait mon 1er trail avec dossard en février 2010 sur la Rubatée Blanche de Lajoux, une course sur neige.

Cette année, j’ai démarré plus sérieusement le ski de fond et je ne désespère pas pouvoir m’aligner au départ d’une course dans 2 ou 3 ans !





*Quelques compétitions à ton actif ?: 
Beaucoup de courses jurassiennes (Rubatée Blanche de Lajoux, Trail des Reculées de Lons, EcoTrail des Lacs de Clairvaux, Transju’Trail du côté des Rousses, Trail des 7 monts à Septmoncel, …) et aux alentours (Izernight d’Izernore-01, Le Malpassant en savoie, …). Je suis venu à bout du Marathon du Mont Blanc en 2010 et du Cross en 2012. Je suis sur une moyenne de 10-11 trails par an.


*Celle dont tu es le plus fier ? 
Le Marathon du Mont Blanc reste un super souvenir : au départ, c’est un défi avec un copain en décembre 2009, je n’avais strictement aucune expérience du trail. 6 mois plus tard, nous étions au départ de Chamonix pour arriver à Planpraz après 7h49 de course ! Je n’avais jamais fait plus de 18km et je ne me croyais pas capable de pouvoir gérer ces 42km très exigeants ! Du coup, j’y retourne cette année !


*Une déception? 

Aucune ! Je suis heureux d’être à chaque départ de course, encore plus d’être à l’arrivée. J’ai failli abandonner une fois (sur le Trail du lac de Vouglans en 2012) à cause d’une douleur au genou à partir du 12ème kilomètre mais la volonté a pris le dessus et je suis allé au bout des 36km…

 
*Pour toi courir c’est… 
Un plaisir ! D’abord, je me rends compte de la chance que j’ai de pouvoir participer à toutes ces courses, d’autant plus dans des décors de rêves. Et puis, maintenant, je commence à connaître du monde et c’est super de retrouver tous ces copains « traileurs » aux départs ou aux arrivées, ce sont toujours de bons moments ! 



*Je sais que tu aides des associations à travers tes courses peux-tu nous en dire plus? 

Comme je l’ai dit, j’ai beaucoup de chance d’être en parfaite santé et de pouvoir courir. Et puis, j’ai découvert que courir pouvait aider les autres qui ne peuvent pas forcément en faire autant. J’ai donc décidé de mettre à profit mes foulées en permettant à chacun de parier sur quelques unes de mes courses en faveur d’associations : Courir pour le Népal, L’Association Française Contre l’Algie Vasculaire de la Face et Rosen’Plak. Je connais les présidents des 2 dernières et je n’ai appris que récemment qu’ils étaient malades. Le principe : vous pariez sur une distance que vous choisissez (de 1km à la distance totale de la course) et si j’effectue la distance pariée, vous convertissez votre pari en don sur la base de 1€ par kilomètre. C’est facile, c’est en partie déductible des impôts et surtout c’est utile ! (toutes les infos sur mon site www.lolotrail.fr)



*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course : 
Rien de bien précis. Disons que dans beaucoup de moments de stress (avant des examens par exemple), fredonner « Under The Bridge » des Red Hot m’a souvent permis de faire redescendre la pression. Sinon, dans les moments un peu durs en course, pensez aux gens que je peux aider en franchissant la ligne d’arrivée me donne du courage et de la motivation !


*Un(e) sportif(ve) que tu admires 
J’ai la chance d’habiter une terre de champions : Jason Lamy-Chappuis et Sébastien Lacroix en combiné nordique, beaucoup de fondeurs, … Je croise régulièrement sur les chemins et les pistes des gens comme Xavier Thevenard, Lucas Humbert, Patrick Bohard, … Mais je crois que celui qui m’impressionne le plus, c’est Vincent Gauthier-Manuel. Il est champion du monde de slalom et slalom géant Handisport, 2 médailles glanées en Espagne fin février, début mars. Ce mec est énorme : il lui manque un avant bras mais ça ne l’empêche pas de skier, courir, faire du vélo, … il a toujours la patate, toujours le sourire et il est super sympa !



*Un projet sportif pour 2013 
Quelques défis s’offrent à moi en 2013 : enchainer 2 courses dans le week-end au Val de Loue les 16-17 mars, tester le Lyon Urban Trail sur le 23km, allonger un peu mes formats de courses, finir le Marathon du Mont Blanc en moins de 7h49, participer à l’UTTJ (Un Tour en Terre du Jura) en relai mi juillet et peut-être, si je peux, m’aligner sur la SaintéLyon qui sera pour moi la plus grande distance jamais parcourue !

La plupart de ces courses seront ouvertes aux paris pour les associations que j’essaie d’aider.


*Un dernier mot pour finir ?
Plusieurs : d’abord, venez vous joindre à la fête en pariant sur mes courses (la prochaine : le LUT le 14 avril), et ensuite, continuez à suivre ce blog, Mary m’a fait découvrir sur un ton frais une vision féminine de la course à pied tout à fait originale !

Merci beaucoup Laurent et à bientôt sur les routes et chemins
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Quelle énergie! Mon mari me disais la même chose ce soir: j'aime le ton féminin du blog running de Mary!
    J'approuve et rien à voir avec la solidarité féminine!
    Merci Mary pour ce portrait!

    RépondreSupprimer