18 sept. 2012

Essai Bidon SimpleHydration


J'ai reçu en cadeau il ya quelques temps un bidon de la marque Simple Hydration, j'avais promis un test à Nicolas le voici enfin!
Premièrement c'est quoi ce bidon? qu'est-ce qu'il a de plus (ou de moins) que les autres?? Je dois bien avouer qu'au départ je n'étais pas convaincue, encore un truc à la mode pour faire du minimalisme (car chez certains c'est devenu une vraie mode plus qu'un style de course!)
alors voilà a quoi il ressemble:


Grâce a sa forme profilée il peut être porté de differentes façons, je l'ai testé et fait tester voilà les résultats (il peut y avoir des redondances dans les avis mais je les retranscris tel qu'ils m'ont été donnés) :
Mary (moi Rigolant)joggeuse du dimanche (et aussi du mardi et jeudi) sur petite distance <15km
1er avis: design sympa, la contenance n'est pas indiquée (enfin si 13 onces ce qui après vérification fait 384mL) pas très pratique pour doser la poupoudre mais bon comme il s'agit d'un bidon minimaliste on va faire minimaliste: juste de l'eau!

Tenue1: short bleu décathlon, très léger pas de système de serrage.
Positionnement dans le short: ok(bon la sensation de froid surprend un peu mais j'avais mis de l'eau très fraiche)
Début de course: j'ai faillit me retrouver en culotte au bout de 3 foulées, ce short n'est pas adapté au port du bidon donc 7km avec le bidon à la main et là surprise, il est très pratique comme ça aussi, sa forme ergonomique permet une bonne prise en main même avec de toutes petites mains comme les miennes et le grip (en forme de petites gouttes d'eau) évite la sensation de plastique collant et moite.
Un bémol: un goût de plastique très prononcé mais je devais l'avoir mal rincé.
Tenue 2: Jupette Salomon avec lien de serrage.
Positionnement: ok il faut juste trouver LE bon endroit où le bidon va se faire oublier, pour moi c'est juste au milieu du dos dans le creux mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. En quelques pas on ne le sent plus du tout, pas de ballottement désagréable (ce que je craignait beaucoup), une bonne sortie de 10km avec juste l'eau (et un peu de citron j'avoue) qu'il me fallait.
Tenue 3: re-short Décath' mais avec en plus une ceinture porte dossard 
Positionnement complètement différent de la tenue précédente, je suis obligée de le porter completement sur le coté car sinon le bidon se promène et c'est pas super mais une fois calé sur la hanche ça va, personnellement je réserverai cette pratique uniquement quand on peut pas faire autrement!
Tenue 4: Promis c'est la dernière! toujours le même short avec un T-shirt/brassière The North Face
J'avais vu cette façon de porter le bidon dans une pub de la marque et j'étais curieuse de la tester! et bien figurez vous que c'est pas mal du tout! bien sur il faut que le haut porté soit très près du corps et avec une découpe "nageur". Aucun frottement, facile d'accès, super quoi!

Au final je dirais que....l'essayer c'est l'adopter! pour des petites séances comme les miennes quand j'ai pas besoin d'emmener tout mon bardas c'est vraiment bien, on se sent léger et courir est très plaisant!
Les +: légèreté, simplicité d'utilisation, large ouverture pour bien le nettoyer.
les -: je dirais juste il faut choisir LA bonne tenue et aussi petit bémol sur le prix 14.99€ le bidon seul 19.99€ avec la ceinture porte dossard + 5.60€ de FDP ça fait un peu cher dommage que le produit ne soit pas assez diffusé pour au moins économiser les frais de port.
Edit de 2015: le bidon simple hydration est parfait en utilisation avec la ceinture Flipbelt!

Allez je laisse parler les autres:
Cyril, Traileur moyenne distance >40 km et <80km et futur ultra traileur!
Un jour ma femme m’a demandé de faire un petit test sur un bidon. Je lui ai répondu : « pas de problème, il est où ? ». Elle me l’a alors donné et là ma deuxième phrase à été : « c’est quoi ce truc …. ». Il faut bien admettre qu’au départ je n’étais pas trop emballé, que m’a première impression n’était pas forcément positive.
 Après viens le moment du test. Après une petit heure de footing avec mes flasques habituelles pour ce type de sortie, je repasse par la maison pour changer de matériel. Je prends le fameux bidon et repart pour une petite séance de VMA avec 12 fois 1 minute à 100 %. Je commence à trottiner avec en le plaçant en plein milieu du dos, et au bout de 150 mètres je m’arrête. « Bon ça va pas ». Il bouge, me gêne… Je resserre mon short le change de place et c’est reparti. Et là c’est déjà beaucoup mieux. Je réalise la séance d’entrainement sans problème en oubliant petit à petit la présence du bidon dans mon dos.
L’impression à la fin de la séance est déjà bien meilleure. Il est impératif à mon avis d’avoir un bas qui tienne bien, et mieux que l’on puisse serrer car avec le poids du bidon plein cela peut poser des problèmes ! Une fois que l’on à trouver la position qui nous correspond le mieux (pour ma part je le préfère décalé sur un coté car sur la colonne vertébrale il me gène.) comme je le disais précédemment on fini par l’oublier. Même à haute vitesse je n’ai pas eu de problème de stabilité.
 Pour ma part je le préfère en dessous du T-shirt directement collé contre la peau. Utilisé de cette manière il pourra provoquer une certaines irritation à la longue; mais encore faut il avoir la possibilité de pouvoir le remplir relativement souvent car avec une contenance de 384 mL il faut bien admettre qu’on le fini assez vite, surtout par temps chaud. Cela dit je pense que le principe de ce matériel ne permette pas une contenance beaucoup plus importante.
 Autre bon point, ça facilité d’utilisation. J’entends par là que se bidon est très facilement attrapable et tous aussi aisément remis en place. Le plastique est suffisamment souple pour permettre une hydratation sans pénibilité. De même sa large ouverture par rapport à la taille du bidon permet un remplissage des plus aisés. Lors de mon test je n’ai pas eu de problème de fuite comme il en existe avec certains autres modèles.
En conclusion j’ai été vraiment agréablement surpris par ce produit. Je pense qu’il est à utiliser surtout pour des sorties relativement courte pour les raisons que j’ai évoqué précédemment. A l’heure ou la « mode » du minimalisme pointe son nez, nul doute que ce produit ravira les adeptes de la course « épurée ».

Sylvain, sportif et photographe tout azimut (course à pied, VTT,...)
Mais qu’est ce que s’est que cette forme bizarre ?
C’est LE bidon simple hydration !
Le bidon qui tient tout seul coincé dans l’élastique du short ou du survêt ‘ …
Un bidon simple mais efficace !


Les Plus :
- 380 ml (soit env. 1 heure de course)
- Grande ouverture pour un remplissage simple et rapide
- Une bonne tenue en main grâce à un grip pratique
 Les moins :
- Il faut avoir un bon élastique de short sinon ça a tendance à bouger
- Pratique pour courir, un peu moins en VTT




Voilà, 3 avis complémentaires je trouve en espérant que vous serez conquis (ou pas) par ce produit et comme le grand gourou du minimalisme, Anton Krupicka, l'a dit "le bidon simple hydration, c'est pure, c'est good!"; bon ok j'extrapole un peu mais comme il court avec ça doit être bien!

N.B.: à propos du tarif:  Il est fierement fabriqué aux états unis et non en Chine comme la plupart des bidons du marché.
Le créateur est un désigner et non 
une boite spécialisée dans les produits sportifs.
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Bonsoir,

    Merci aux deux testeurs de nous donner leurs ressentis et leurs impressions sur ce bidon.

    A+

    Jean Marc
    http://www.testeurs-outdoor.com

    RépondreSupprimer