25 juin 2014

Cours toujours: La Barkley

Création d'une nouvelle rubrique sur le blog "Cours Toujours..." ici je vais vous parler des courses en général, pas forcément des courses que je vais faire ou qui me font rêver, mais celles qui m'interpelle. Cela pourra être la petite course de village a qui j'ai envie de donner un petit coup de pouce (à mon niveau), ou une course de renommée internationale qui me fait cogiter.


Aujourd'hui c'est de ce dernier genre de course que je veux vous parler:
La Barkley, un nom qui vous dit peut être quelque chose, elle fait rêver ou elle fait peur, elle est qualifiée de la course la plus dure au monde, ce qui est sur c'est qu'elle ne laisse pas indifférent.

J'ai regardé ce week end un reportage sur cette course et je dois dire que j'ai été fascinée, voici un petit résumé à ma façon:
La Barkley c'est:
*100 miles (environ 160km): une boucle à faire 5 fois en 60h max....facile, non?
*Un lieu perdu au milieu de nulle part (nulle part se trouvant aux US quand même) aux abords d'une prison désaffectée pour le côté fun.
*environ 1000 participants depuis 1986 pour seulement 16 finishers et oui....
*Une inscription à 1$60 et une plaque d'immatriculation du lieu d'où vous venez (on en a pour son prix, vous ne pourrez même pas râler sur le Tshirt finisher même pas technique....toute façon y'en a pas!)
*On ne peut faire que 3 boucles sur les 5 (en maxi 40h) et ça s'appelle la "Fun Run"; hummmm hyper fun!

La Barkley c'est une succession d'épreuves:
*1er défi: l'inscription, où s'inscrire? mystère....à priori on doit s'inscrire sur un forum et c'est Laz (l'organisateur, attention on est loin du GO du club Med) qui vous contacte en vous envoyant ces condoléances par mail!
*2ème défi, le départ, tout le monde est sur le lieu et le départ peut être donné par Laz à n'importe quel moment entre 23h et 11h le lendemain, en soufflant dans une conque, il indique ainsi aux coureurs qu'ils ont une heure pour se préparer, le vrai départ étant déclenché par l'allumage d'une cigarette!
*Pour prouver que le coureur à bien effectué sa boucle (bien sûr aucun balisage, juste un road book a recopier la veille de la course), il doit trouver 13 livres sur le parcours et rapporter la page de chaque livre correspondant à son numéro de dossard.

*Seuls 2 points d'eau comme uniques ravitos (et oui c'est pas l'orgie des ravitos des "grandes" courses européennes)
*Pour la 3ème boucle, les coureurs commencent à avoir quelques repères sur le parcours, alors pour corser la course cette boucle s'effectue en sens inverse...c'est un rigolo Laz!
*Chaque abandon est accompagné de "la sonnerie aux morts" jouée au cor de chasse
*Quand une édition se trouve couronnée par un finisher (ex: Jared Campbell en 2014, déjà finisher en 2012, un exploit, tous les finishers ici) Laz durcit le parcours pour l'année suivante!
top départ!
Voilà c'est ça la Barkley, ou comment repousser les limites de l'être humain, rêve ultime de coureurs de l'extrême ou pure folie...difficile de se placer...

Et vous que pensez vous de ce type de course? Quel est le mot qui vous vient à l'esprit en lisant cela?

NB: aucun français n'a fini cette course, alors qui relève le défi? (J'ai bien quelques nom en tête que je verrais bien là bas!)

Si vous voulez en savoir un peu plus ou voir la difficulté du parcours c'est par ici que ça se passe:

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. A te lire, elle m'éclate bien cette course...ça restera hélas dans le domaine des fantasmes pour moi, dommage; c'est un peu trop loin lol

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vu le reportage sur canal+
    Course de dingue qui fait rêver....mais seulement rever!!!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu le reportage ya quinze jours aussi....
    Oui ça fait rêver mais de loin. Même si le concept en soit est plutôt bien trouvé!!!

    RépondreSupprimer
  4. J ai vu le reportage pas pour moi c est une course sympa mais sans balisage .
    l organisateur a l air génial .
    Pour moi une course qui m interpelle ultra-trail du mont fuji.

    RépondreSupprimer
  5. Beaucoup entendu parler. Si je vivais dans les parages j'envisagerais d'y participer. Mais je préfère doser ce genre d'envies car je ne veux pas perdre conscience qu'on ne peut pas tout faire. Il ne faut pas que la course et l'investissement que ça demande me bouffe la vie. Excellente idée de rubrique.

    RépondreSupprimer
  6. The pink runner t'a grillé la politesse : http://thepinkrunner.fr/?p=7953&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui on est beaucoup à avoir vu le reportage, c'est pas bien grave, ça donne un avis de plus :)

      Supprimer