23 mai 2013

Portrait de Cécile Bertin

Aujourd'hui le portrait de la grande patronne! celle qui donne à toutes les filles l'envie de courir, rédactrice en chef de "Running pour elle" et de "Shape" France, créatrice du site "courir au féminin" grande foldingue des courses de fous (retrouvez ces récit géniaux sur son site) et aussi presque ma voisine j'espère qu'on pourra bientôt se rencontrer "en vrai"!
j'arrête de parler pour la laisser vous raconter qui se cache derrière notre Barbie nationale!
 Pour commencer petite présentation rapide

Je m’appelle Cécile, mariée, 4 enfants : Alexandre 20 ans, Emma 14 ans, Thomas 13 ans et Paul Aimé 7 ans. Il y aussi 2 chats dans notre famille : Leeloo et Baronne arrivée il y a peu !

Après une vie professionnelle dans le monde de la santé privée et publique, je profite de mon dernier congé parental pour lancer un site www.courir-au-feminin.com et ma vie en a été bouleversée à jamais.




Quand as-tu commencé à courir ?

Comme tout le monde j’ai commencé à l’école et j’ai détesté ! Je me souviens que mon « premier amour » était coureur et lorsqu’il partait s’entrainer sur les pistes cyclables à Ré où nous passions nos vacances, je me disais toujours « mais il faut quand même être stupide pour perdre son temps à faire ça »… Comme nous sommes restés amis, il m’a bien chambré quand il a appris mon engouement pour la CAP !



Principales compétitions à ton actif ?

La bonne question que voilà… En gros 35 marathons en 4 ans (dont 7 sur 7 continents en 80 jours), 2 fois Millau, 2 fois le MDS, 2 « faux » UTMB (mais ce n’est pas ma faute, c’est la faute à la pluie !) et un abandon, les 4 déserts l’année dernière à savoir 4 courses type MDS dans les 4 grands déserts du monde, et puis pleins d’autres trucs rigolos comme la LyonSainteLyon (aller en off dans la journée du samedi, retour avec la course officielle sur Lyon).



Celle dont tu es la plus fière

Fière je ne sais pas si je peux être fière d’une course… Je suis fière de mes enfants, ça c’est certain. Mais la course à pied reste la course à pied… Maintenant j’avoue que ma course en Egypte l’année dernière restera un grand souvenir pour moi parce que je n’ai rien lâché pour garder ma place au classement général alors que je venais avant tout pour être finisheuse. Mon premier ultra dans le désert, la Transahariana restera forcément un souvenir impérissable parce que je me suis découverte une force mentale que je ne soupçonnais pas. Et ma première médaille de la Parisienne, je ne risque pas de la jeter !



Une déception

L’UTMB. 3 participations et un abandon la seule année où le parcours était non seulement maintenu mais en plus allongé. J’ai cumulé pas mal de problèmes annexes et j’ai compris une chose : tu dois être au top de ta forme, physique et mental pour affronter un truc pareil. Si ce n’est pas le cas, ne prends pas le départ, c’est tout. Maintenant j’avoue que j’ai besoin de faire une pause avec cette course. J’y retournerai un jour pour la finir mais pas tout de suite.



Pour toi courir c’est…

Juste prendre du temps pour soi, rien de plus. Et sur mes ultras une façon de découvrir le monde baskets aux pieds.



Le lieu idéal pour courir ?

Pour mes entrainements j’ai toujours un faible pour Ré où j’ai mon parcours qui me permet d’admirer Ars en Ré de la plage, de courir dans le bois de Trousse Chemise. Pour mes courses, le désert reste ma came ! Même si j’ai adoré courir en Inde, dans le Kérala début 2012.



Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course

J’ai une devise piquée à un grand homme, LordShackleton : « par l’endurance nous conquérons ». Et pour la chanson, Vida la Vida de Coldplay pour pleins de raisons perso trop longues à expliquer !




Un(e) sportif(ve) que tu admires

Sans hésiter Paula Radcliffe que j’ai eu la chance de rencontrer à New York lors d’un déjeuner inoubliable pour moi. Après son départ je suis restée assise 10 min sur un muret dans la rue, en me disant « tu viens de déjeuner avec Paula… Tu viens de déjeuner avec Paula… ». Même aujourd’hui j’avoue que je ne réalise pas trop le truc !



Un projet sportif pour 2013

Après une année très chargée en 2012, il a toujours été prévu que je couperai cette année pour me reposer et surtout voir mes enfants ! Mais bon ne rien faire serait bizarre, donc j’honore une promesse faite à un ami rencontré sur les flancs du Mont Blanc en prenant le départ avec lui du Tor des Géants et en ayant bien l’intention de passer également la ligne d’arrivée en sa compagnie.



La course qui te fait rêver

Il y en a tant… Disons que j’aimerai finir ma « carrière » avec la Badwater à mon palmarès. Et la Grand to Grand au grand Canyon me parle bien aussi.



Un conseil pour ceux qui veulent se lancer dans les Ultra-trail à étape?

Ne grillez pas les étapes ! Je suis toujours consternée de voir tous les ans sur le MDS des gens qui arrivent après avoir seulement couru un semi-marathon dans leur vie… Ils finiront peut être mais certains dans de telles souffrances, avec de telles conséquences sur leur avenir sportif que franchement je me demande ce qu’ils viennent vraiment chercher. Un ultra n’est vraiment pas anodin pour le corps, j’en sais quelque chose, il faut le respecter. Et n’hésitez pas à faire comme moi, poser des questions à ceux qui sont déjà partis. Ils seront ravis de vous répondre et de vous aider à préparer votre sac, le secret pour une réussite à ce type d’épreuve. Enfin c’est mon avis !!!



Un dernier mot pour finir ?

Il faut croire en ses rêves et tout faire pour les réaliser. La vie c’est comme une course, on ne peut pas prendre le départ en se disant qu’on va abandonner et rendre son dossard à la première ampoule…

  Merci Cécile de m’avoir accordé un peu de ton temps et à très bientôt au détours d'un chemin :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Beau portrait ! Ca donne envie tout ces ultras mais je pense comme elle qu'une préparation physique est très importante et que le mental doit suivre pour ce genre d'épreuves. Il faut vraiment bien se préparer
    En tout cas un beau portrait qui donne envie de continuer la course à pieds !

    RépondreSupprimer
  2. Un très beau portrait, plein de sagesse.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle mine d'informations le site de Caf dont Cécile est l'origine ! merci de l'avoir créé !!Je le consomme sans modération !
    un très joli portrait !!

    RépondreSupprimer