11 avr. 2013

Portrait de Stéphanie

Aujourd'hui je vous présente Stéphanie, ma coéquipière de galère, rencontrée grâce à GoodPeopleRun, un secret: elle est encore plus folle que moi!
Je vous conseille de lire son blog: Baskets aux pieds vous devriez bientôt y voir les photos de sa dernière folie: la Frappadingue!
Elle est aussi ambassadrice Evenspark
et elle fait plein de joli trucs aussi sur son autre blog: Enmazahé

*Pour commencer petite présentation rapide
Stéphanie 37 ans, mariée, 2 enfants habitant dans le berry, à coté de Bourges ( la ville du printemps de la musique) et bossant dans le milieu de la finance. 





*Quand as-tu commencer à courir
J'ai commencé à courir en janvier 2012. J'en avais marre des 3 h de vélo elliptique par semaine, je saturais (envie de voir autre chose que mon mur de bureau) . Et puis à force d'entendre une amie parler de ces récits de course et notamment de ces longs trails en montagne, elle m'a donné envie d'essayer. Et c'était l'occasion aussi de perdre les derniers kg qui résistaient encore (et oui dans une autre vie j'étais en obésité morbide !!!). Bref, un nouveau défi à relever pour moi. 

*Quelques compétitions à ton actif ?
Alors très peu de compétition ayant commencée à courir sur le tard. La première a eu lieu en septembre 2012, il s'agissait de La Bordelaise, une course féminine de 8 km, mon premier défi avec mes copines barges. Ensuite il y a eu les foulées de Bourges, mon premier (et unique) 10 km ce qui m'a permis d'avoir une référence chrono. Et en janvier de cette année, le trail de Pécharmant, ma première course nature (11km-150 D+) et sans aucun doute pas la dernière …. 

*Celle dont tu es le plus fière
Je suis fière de chaque course, chacune pour des raisons différentes : avoir oser franchir le pas de la première course, faire un départ avec mon homme, être arriver au bout d'un défi… Et puis il y a Bourges-Sancerre aussi , pas vraiment une course (pas officielle en tout cas), 56 km façon rando-course, un défi dingue que j'ai réussi à boucler non sans mal mais très heureuse de ma capacité d'endurance sur ce coup là.

*Une déception
Non pas de déception enfin pas encore … ou alors le fait de ne pas pouvoir aller courir autant que je le voudrai, quand j'en ai envie.

*Pour toi courir c’est…
Mon nouveau mode de vie, un besoin pour évacuer les soucis du quotidien, me ressourcer et profiter des paysages (je cours à la campagne). Et surtout me dépasser, aller au bout de mes limites, tjs plus haut, plus vite, plus loin ...

*Une phrase ou une chanson que tu te répètes dans les moment durs d’une course
"arrache toi ma vielle(parfois remplacé par ma grosse)" oui oui il m'arrive de me parler à moi même       ;-)
Pour la chanson, entendre Maniac, la BO de Flashdanse (pour les moins de 30 ans google est ton ami) me donne la niak, je repense à cette nana qui s'est donner les moyens d'aller au bout de son rêve...

*Un(e) sportif(ve) que tu admires ?
Pas de nom en particulier, je suis admirative de tous les sportifs anonymes ou non, qui se donne à fond en prenant un max de plaisir, ceux qui vont plus vite que moi, ceux qui mangent des km encore et toujours, ceux qui se feront mal mais n'abandonneront pas… Tout de même  une pensée particulière pour ma copine Cathy qui m'a donné envie de me lancer et me booste avec ses conseils et ses récits de courses.

*Un projet sportif pour 2013 ?
J'aimerais allonger la distance cette année et le dénivelé aussi (et là pas facile dans le plat berry). Dans un coin de ma tête, le VO2trail du festival des templiers 19km pour 700D+ en octobre …. j'ai le temps de m'y préparer encore non ...

*Un dernier mot pour finir
Vos limites ne sont pas celles que vous croyez , alors dépassez vous ….


Merci Stéphanie, vous pouvez la retrouver sur toutes les sorties GoodPeopleRun à Bourges ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires:

  1. Ils sont franchement superbes tous ces portraits.
    Le point commun de tous les coureurs présentés ici est l’humilité et la sincérité.

    C’est très courageux de se mettre à nue comme vous le faîte et ça fait vraiment du bien dans ce monde du paraitre.

    Si j'étais Dieu, je vous offrirais le bonheur éternel :)

    RépondreSupprimer
  2. merci Marie pour ce portrait :)
    tu es sûr fred que t'es pas Dieu car moi le bonheur éternel ça me fait rêvée ;)

    RépondreSupprimer
  3. Génial ce portrait

    RépondreSupprimer
  4. Super portrait pour une chouette fille ! Hé, je projette peut-être de faire le festival des templiers cette année, mais sur une course plus courte, genre 13km (oui, le dénivelé me fait peur ahah !). On se croisera peut-être :) !

    RépondreSupprimer
  5. Encore un très joli portrait. Stéphanie, je te sens combative et tu ne lâches jamais rien. Continue comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Je confirme pour suivre son blog depuis quelques semaines, elle est barrée!!! Mais c'est ce grain de folie qui me plaît bien!! Je lui souhaite plein de bonnes choses dans son aventure running!!

    RépondreSupprimer
  7. bon Christelle toi tu en connais bien plus de notre époque ado ;) et merci marie de nous avoir fait nous retrouver
    hé super runnings sucks si on peut s'y retrouver et puis aller 19 km c'est rien après un marathon ;)
    hihihi olivier ;)
    oui claude les épreuves de la vie font que parfois tu en sors plus fort :)
    euhhh comment ça barrée , attention desperate tu pourrais bien suivre le même chemin ;)
    merci à tous pour vos petits mots

    RépondreSupprimer
  8. Ah j'en découvre un peu plus sur "baskets aux pieds" ! Une femme pleine de volonté, d'abnégation et de courage. Un beau portrait sur une belle personne. :)

    RépondreSupprimer
  9. Ton mot de la fin me va à ravir !
    Bravo pour ce joli portrait tout en sincérité ;-)

    RépondreSupprimer